Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 mai 2010 4 27 /05 /mai /2010 09:29

 

Témoignage d'un cheminement spirituel

 

 

L'expérience de l'unité …

La vérité du bonheur

 

 

 

Quand l’élève est prêt, le maître apparaît

   

 

  

C’est en 2003 après une recherche spirituelle de plus de 25 ans dont le Raja Yoga ainsi que l’Hatha Yoga étaient les fils conducteurs, que j’ai rencontré Arnaud DESJARDINS.

 

La première rencontre s’est faite au travers d’un de ses ouvrages, où j’ai ressenti profondément qu’il serait mon maître. Je suis allé dès que possible à son Ashram pour un séjour de découverte où je me suis engagé en tant qu’élève.

 

Quelques mois se sont encore écoulés avant que la première retraite soit possible et je me suis engagé avec intensité dans la voie dont l’essence m’a été rapidement accessible tout en continuant une pratique quotidienne de la méditation et du Hatha Yoga avec une hygiène de vie compatible avec une pratique soutenue.

 

Je suis donc arrivé à cette première retraite avec une confiance totale à Arnaud qui n’était d’ailleurs pas à l’Ashram, mais aussi avec une acceptation totale de ce qui est dans ‘linstant sur tout les plans de mon être. Cette pratique du oui à ce qui est que l’on appelle un oui d’avance et qui seul permet d’agir au lieu de réagir était déjà possible depuis quelques temps mais là, dans cette première retraite, tout était à son paroxisme.

 

C’est finalement le vendredi à 16h que l’éveil se produisit par un Samadhi, provoquant une transformation radicale dans laquelle l’identification disparu mais aussi l’attachement à mon histoire.

 

Cette expérience de la pure conscience transcende le sens de l'ego, du mental analytique, des 5 sens, du temps et de l'espace ; un vide dans une plénitude.


Toutes les traditions, spiritualités, religions, voies de connaissance, essaient de rendre intelligible par des mots, des paraboles, un état d'être inexplicable qui ne peut être qu'expérimenté. Eveil à sa propre nature, réalité ultime, réalisation du soi, mort du vieil homme, déchirure du voile de l'ignorance, illumination, état christique, nature de Bouddha, béatitude, conscience pure, libération, fin de la dualité, etc …, ne sont que des mots différents qui expriment la même expérience.

 
Si la vérité peut s'appréhender par l'étude des textes sacrés ainsi que par les témoignages d'êtres vivants ou décédés, seule l'expérience directe permet de mourir à un certain niveau de conscience pour renaître à un autre.


Après cette réalisation du Soi, je suis allé régulièrement en retraite à l'Ashram d'Hauteville, jusqu'à ce que ce nouvel état d'être s'imprègne, s'enracine, s'assimile, tout en continuant à vivre une vie familiale et professionnelle.

 

Avant l’éveil il y a l’existence vécue dans l’attachement et l’identification à notre histoire conditionnée par le Karma.

 

Après l’éveil il y a toujours la même existence mais plus l’identification et l’attachement à l’histoire. L’illusion est tombée ; le voile de l’ignorance s’est déchiré. Le Dharma s’accomplit, le Karma se libère, la vision nous éclaire.

 

 


Aujourd’hui, comme me l'a témoigné Arnaud DESJARDINS en tenant mes 2 mains dans les siennes :


« Oui Patrick, pour vous aussi c'est possible, il faut y croire. Je témoigne ! »


Comme l'ont fait tant d'autres depuis la nuit des temps, certains au péril de leur vie, à mon tour je témoigne ! S’éveiller à sa véritable nature déjà présente, se libérer de tous les conditionnements nous permet d’accéder à la vérité de l’instant présent, porteur de quiétude au-delà de la dualité, libre intérieurement tout en étant totalement intégré dans le monde. Oui, pour vous aussi c'est possible, quel que soit votre passé, quel que soit votre présent, vous le pouvez. La réalisation du soi ne se passera pas que dans la facilité, mais vous portez en vous votre réalisation qui est source d'inspiration et si vous le voulez vraiment, vous le pouvez. Oui, c'est possible !


Dans la Baggava Gita, il est dit : « Sur mille êtres, un seul cherche, sur mille qui cherchent, un seul trouve ».


Et pourtant, vous pouvez être celui là.

 

 

Connaissance de soi, spiritualité, quête de sens par le Yoga

 

 

(*) Sadhana : moyen pour parvenir au but. Pratiques permettant de maîtriser l'une des voies du Yoga

(*) Dharma : action juste qui dépend du Karma et correspond à notre nature profonde

(*) Karma : loi de cause à effet qui inconsciemment nous influence dans nos actions présentes. Il existe 3 karma,  vie : passée, présente, future.

(*) Moksha : réalisation du soi, éveil à sa propre nature, libération des conditionnements

(*) Samadhi : état de conscience non duel, expérience : de la conscience pure, du soi, de la réalité ultime, de la vérité, de l'éternité.

Il y a plusieurs niveaux de Samadhi. Les premiers niveaux apportent une expérience inoubliable, mais le fonctionnement psychique habituel revient. Pour les autres niveaux, il y a un avant et un après le Samadhi. Le sens de l'ego et le fonctionnement habituel du psychisme sont transcendés, l'éveil à un autre niveau de conscience est réalisé.

,

Tout au long de ma Sadhana, j'ai été inspiré par de nombreux textes venant d'horizons différents.

 

J'ai choisi de vous en faire partager quelques-uns en rapport avec la tradition que je transmets, mais aussi avec ceux qui furent à l'origine de mon interrogation sur le sens de la vie.

 

Evangile de Thomas

Loggia 2.

 

Jésus disait :

« Que celui qui cherche,

Soit toujours en quête

Jusqu'à ce qu'il trouve,

Et quand il aura trouvé, il sera dans le trouble.

Ayant été troublé, il s'émerveillera,

Il régnera sur le tout. »

 

Evangile de Philippe

Page 55 – Planche 101

 

Tout ce qui est composé sera décomposé et retournera à son Origine ;

Mais ceux qui se sont éveillés à le Réalité sans commencement ni fin connaissent l'incréé, l'éternel.

 

Page 56 – Planche 102

 

Il n'y a qu'un nom qu'on entend pas dans le monde,

C'est le nom que le Père donne au Fils,

Il est au-delà de tout, il exprime le Père.

Le fils ne serait pas auprès du Père

Si le Père ne lui donnait pas un nom.

Ceux qui portent en eux ce nom n'en parlent pas.

Ceux qui ne le portent pas en eux n'en savent rien.

La Vérité se sert des mots dans le monde parce que sans ces mots Elle demeurerait totalement inconnaissable.

La Vérité est une et multiple afin de nous enseigner l'Un innombrable de l'Amour.

 

Page 58 – Planche 104

 

Ceux qui disent que le Seigneur est mort d'abord

Et qu'Il est ressuscité ensuite se trompent,

Car Il est d'abord ressuscité, Il est mort ensuite.

Si quelqu'un n'est pas d'abord ressuscité il ne peut que mourir.

S'il est déjà ressuscité il est vivant comme Dieu et Vivant.

 

Page 62 – Planche 109

 

Il est impossible que quelqu'un voie la réalité qui demeure

A moins de devenir comme elle.

La Vérité ne se réalise pas comme dans le monde,

Celui qui voit le soleil ne devient pas le soleil,

Celui qui regarde le ciel, la terre et tout ce qui existe

Ne devient pas ce qu'il regarde.

Mais si tu vois quelques chose dans cet autre espace,

Tu le deviens.

Qi tu connais le Souffle (pneuma) tu es le Souffle,

Si tu vois le Christ tu deviens de Christ,

Si tu vois le Père tu es le Père.

Dans cet Espace-Temple tu deviens toutes choses

Et tu ne te vois plus toi-même,

Puis dans ce Tout-Autre tu deviens toutes choses et tu ne cesses pas d'être toi-même.

 

Page 86 – Planche 132

 

La vérité est comme l'ignorance :

Cachée elle se repose en elle-même,

Mais quand elle se révèle, on la reconnaît, on la glorifie

Car elle est plus puissante que l'ignorance et l'erreur.

Elle donne la liberté.

Le Logos a dit : « Si vous connaissez la vérité, la vérité vous rendra libres. »

L'igorance est escloavage,

La connaissance (gnosis) est libération.

Si nous reconnaissons la vérité nous en goûterons les fruits en nous-mêmes.

Si nous nous unissons à elle nous partagerons notre plénitude (pléroma).

 

 

 

Yoga Vasistha

 

Chapître 12 Verset 12

 

En vérité, il est clair que les souffrances disparaissent avec la recherche du Soi (atma-vichara).

Chapître 77, verset 1 à 30 :

Le sage n'attend rien du futur et ne regrette rien du passé. Il vit sans être impliqué dans le présent, et malgré cela, tout est accompli (à travers lui).

Reposant, il demeure éveillé et inversement. Tout s'accomplit et il n'agit pas. Ayant intérieurement renoncé à tout, extérieurement il semble engagé dans l'activité la plus intense. Il demeure dans un état permanent d'équilibre.

Ses actions sont délibérées et justes, libres de toute implication et dualité.

Le sage n'est attaché par rien ni personne.

Son comportement semble doux ou dur pour celui qui l'est. Il est un enfant parmi les enfants, un vieil homme parmi eux, un héros parmi les héros, un jeune home parmi les jeunes et un affligé par mi les affligés.

De par ses nobles actions il ne cherche rien à obtenir, il est tout de noblesse ; il ne recherche ni n'est tenté par les plaisirs. Il n'est pas dépendant de la servitude ni même de la libération.

Les voiles de l'ignorance et de l'illusion ont été consumées par le feu de la sagesse. Libéré, l'oiseau de sa conscience s'est envolé très haut.

Il n'est pas emporté (par l'émotion et la joie) quand ses efforts portent leurs fruits, ni ne s'afflige s'ils ne s'accomplissent pas.

Il semble prendre et abandonner avec l'insouciance d'un enfant. Il n'est pas surpris si la lune brille chaudement ou si le soleil brille froidement. Sachant que le Soi – qui est l'infinie Conscience – peut manifester tous ces phénomènes, il n'en est pas surpris (Chap. 77, verset 30)

Chapître 66, verset 12 :

Celui qui est fermement établi dans le Soi, qu'il soit au repos ou engagé dans l'action, demeure en paix avec lui-même.

Chapître 21, verset 7 :

Le sage reconnaît la seule connaissance du Soi comme connaissance suprême (jnana). Au contraire, les autres formes de connaissances ne sont qu'une fausse connaissance due à la non-perception de la vérité (ou de l'essence des choses).

 

Upanishads

 

Extrait de Mundaka Upanishad :

Deux oiseaux,

Partenaires inséparables,

Sont perchés sur le même arbre,

L'un mange le fruit

Et l'autre le regarde

 

Le premier des oiseaux

Est notre soi individuel

Qui se nourrit des joies

Et des peines de ce monde.

L'autre est le Soi universel

Témoin silencieux de ce jeu.

 

Plongé dans le monde changeant,

Le soi individuel, égaré,

Déplore son manque de liberté.

Mais s'il découvre le Seigneur,

Tout empreint de puissance

Et plein de dignité,

Il échappe à toutes ses souffrances.

 

En vérité, Brahman est la vie même

Qui resplendit en tous les êtres.

Les sages, qui le connaissent,

Ne peuvent parler que de Lui.

Quant à celui qui nage

Dans la félicité du Soi,

Qui se délecte de son jeu

Mais n'en mène par moins

Une vie très active,

Celui-là est le plus grand

De tous ceux qui connaissent Brahman.

 

Extrait de Mandukya Upanishad 

 

Quant au soi unique est pur,

Indivisible,

Indescriptible,

Le bien suprême,

Un sans second,

Il correspond à OM

Dans sa totalité.

Celui qui s'ouvre à cela

Devient alors le Soi.

 

Extrait de Shvetâshvatara Upanishad, 1.9 

 

Il serait plus facile à l'homme de plier le ciel comme un drap que de mettre un terme à toutes ses souffrances sans se tourner vers toi.

 

Extrait de Mundaka Upanishad 

 

Purusha, en vérité,

Est l'Univers entier,

La source immortelle

De toute création,

Graine de toute action,

De toute méditation.

Celui qui Le découvre,

Caché dans le recoin

Le plus intime de l'être,

Dénoue les liens de l'ignorance

Même au cours de sa vie terrestre.

 

Pour recevoir cette connaissance,

Il faut te rendre auprès d'un maître,

Expert en écritures saintes

Mais aussi établi en Brahman.

 

 

 

 

 

 

.  

Repost 0
Published by Yoga
commenter cet article
19 mai 2010 3 19 /05 /mai /2010 16:37

 

 

 

Cours individuel

"Sadhana"*

 


 

 

   

 

 

Dans le cheminement proposé par le Yoga, l'enseignement individuel est fondamental pour aller au bout de ses techniques et da sa discipline.

 

Cet enseignement tient compte de vos demandes et complète celui reçu en cours collectif et en atelier.

 

 

Uniquement sur rendez-vous au Centre de Cournon

 

 

L'entretien 1h30 = 30€

 

 

Pour ceux qui sont inscrits dans une démarche spirituelle, uniquement donation

 

 

      * Sadhana : cheminement dans une des voies du Yoga pour parvenir au but

 

 

 

 

 

Centre de Yoga 

Patrick ALLIN

Professeur diplômé en Yoga – Ayurveda – Jyotish

 

39 rue des Garennes – 63800 COURNON D’AUVERGNE
06 47 94 54 00 / 04 73 77 01 29
centre-de-yoga@hotmail.fr

 

 

Repost 0
Published by Allin - dans ACTIVITES
commenter cet article
28 décembre 2009 1 28 /12 /décembre /2009 17:28

Présentation des principaux textes fondateurs du Yoga et de l'Ayurveda :

  • Yoga Sutra de Pantajali
  • Samkya Karika
  • Upanishad
  • Bhagavad Gîta
  • Yoga Vasishtha
  • Hatha Yoga Pradîpika

La pratique s'appuie toujours sur des textes traditionnels de l'Inde.

 

YOGA SUTRA DE PATANJALI

Ce traité est l'un des six darsana, système philosophique de l'Inde, composé de 195 aphorismes. Il est considéré comme le texte de base du Yoga.


Traditionnellement il se transmet oralement, en tête-à-tête.


Les Yoga Sutra sont divisés en 4 chapitres:


Le premier chapitre, SAMADHI PADA, traite du but ultime du Yoga qui est l'état de libération et d'unité.


Le deuxième chapitre, SADHANA PADA, explique la stratégie à suivre pour y parvenir :

la pratique de l'ASTHANGA YOGA ou « Yoga des 8 membres », comme suit :


YAMA : les règles de vie à respecter dans la relation aux autres,

NIYAMA : les règles à observer pour soi-même,

ASANA : la pratique de postures spécifiques,

PRANAYAMA : la pratique de techniques respiratoires particulières,

PRATYAHARA : l'écoute intérieure,

DHARANA : la concentration,

DHYANA : la méditation,

SAMADHI : l'état d'unité.


Le troisième chapitre, VIBHUTI PADA, évoque les résultats obtenus grâce à la pratique du Yoga.


Le quatrième chapitre, KAIVALYA PADA, il évoque l'état de couronnement de l'être dans la Conscience Universelle.

 

SAMKHYA KARIKA


Le SAMKHYA KARIKA fait aussi partie des 6 darsana et il est souvent associé au Yoga de Patanjali.


Sa vision de la création a influencé la plupart des systèmes de pensées de l'Inde et plus particulièrement le Yoga, l'Ayurveda et le Jyotish.


Rédigé quelques siècles avant notre ère par le sage Kapila, il se transmet traditionnellement oralement.

 

 

UPANISHAD

 


Les Upanishads constituent l'un des ensembles les plus typiques de la pensée de l'Inde ancienne et possèdent un caractère ésotérique.


Le terme "UPANISHAD" se traduit par "équivalence" , " assis auprès de" et désigne un corpus de textes à tendance spéculative.


Upanishad désigne un enseignement oral reçu auprès d'un maître. Cet enseignement insiste sur l'équivalence entre l'âme individuelle: ATMAN et le Créateur de l'Univers: BRAHMAN, et sur l'équivalence entre le microcosme et le macrocosme. Cette équivalence a constitué un véritable changement par rapport aux VEDA, car elle envisage la possibilité de la réalisation par le biais d'une expérience personnelle.


Les Upanishad constituent une des bases de l'enseignement du Yoga et donnent beaucoup de renseignements techniques pour créer les conditions favorables à la réalisation de l'état d'unité.


Extraits :

« Le seuil de la Réalité est recouvert d'un voile de lumière dorée. Dévoile-le, ô Seigneur, car mon dharma consiste à vivre la vérité ». Isha Upanishad

« Il serait plus facile à l'homme de plier le ciel comme un drap que de mettre un terme à toutes ses souffrances sans se tourner vers Toi ». Shvetashvatara Upanishad

 

 

BHAGAVAD GITA


La "Bhagavad Gîta" , le Chant du Bienheureux, est, parmi les textes religieux indiens, l'un des plus populaires. Il appartient au Mahabharata, épopée indienne écrite il y a environ 2000 ans, et s'ouvre sur le champ de bataille du "dharma" par le désarroi d'Arjuna, un chef de guerre, hésitant à affronter ses cousins dans une guerre fratricide.


Le dieu Krishna ayant pris l'apparence de son cocher, lui enseigne en dialoguant avec lui, les voies du Karma Yoga, du Jnana Yoga et du Bhakti Yoga.


Extraits: IX.26 à 36 "

En vérité, des fruits du bien et du mal tu seras affranchi, ils sont liés à l'action. Je ne fais pas de distinction dans tout ce qui existe, nul n'est rejeté ni choisi, mais ceux qui s'ouvrent à Moi de tout leur coeur, ils sont en Moi et je suis en eux. On entre aussitôt dans le plan créateur, on atteint une sérénité sans faille. Rends-toi à l'évidence, Arjuna, ouvert à DIEU, on échappe à la mort." .

 

 

YOGA-VASISHTHA

Le yoga Vâsishtha est vénéré en Inde tant par sa teneur philosophique et sa mystique, que pour sa beauté littéraire. Rédigé au VP siècle, ce texte est un des sommets de la spiritualité, au même titre que la Bhagavad Gîtâ ou le Râmâyana. Il est reconnu comme l'enseignement ultime. Le Yoga Vâsishtha forme une synthèse du yoga, du Sâmkhya, des Uspanishad et du bouddhisme. Le sage Vasishtha nous guide sur la voie de l'éveil et de la joie.


Une des grandes originalités du Yoga Vâsishtha est qu'il considère l'expérience directe de la Réalité comme la seule et ultime source de connaissance, et donc d' expérience libératrice. Cette prise directe avec la Réalité passe par une profonde vigilance, d'instant en instant. Une spiritualité libre à la base, qui ne prescrit aucune Écriture, aucun chemin plus qu'un autre, si ce n'est celui de la connaissance du Soi. A travers cette connaissance, la Réalité peut se manifester et se révéler dans l'"intelligence du coeur", celle qui fait dire au sage Vâsishtha: "Râma, sois un grand homme d'action, un homme de grande expérience et un grand sage".


Quelques versets :

Chapître 10, verset 21 :

Le bonheur suprême appelé nirvâna, la cessation des morts et des renaissances, ne s'atteint que par la connaissance.


Chapître 12, verset 12
 :

En vérité, il est clair que les souffrances disparaissent avec la recherche du Soi (atma-vichara).


Chapître 21, verset 7
 :

Le sage reconnaît la seule connaissance du Soi comme connaissance suprême (jnana). Au contraire, les autres formes de connaissances ne sont qu'une fausse connaissance due à la non-perception de la vérité (ou de l'essence des choses).


Chapître 77, verset 1 à 30
 :

Le sage n'attend rien du futur et ne regrette rien du passé. Il vit sans être impliqué dans le présent, et malgré cela, tout est accompli (à travers lui).


Reposant, il demeure éveillé et inversement. Tout s'accomplit et il n'agit pas. Ayant intérieurement renoncé à tout, extérieurement il semble engagé dans l'activité la plus intense.

Il demeure dans un état permanent d'équilibre.


Ses actions sont délibérées et justes, libres de toute implication et dualité.


Le sage n'est attaché par rien ni personne.


Son comportement semble doux ou dur pour celui qui l'est. Il est un enfant parmi les enfants, un vieil homme parmi eux, un héros parmi les héros, un jeune home parmi les jeunes et un affligé par mi les affligés.


De par ses nobles actions il ne cherche rien à obtenir, il est tout de noblesse ; il ne recherche ni n'est tenté par les plaisirs. Il n'est pas dépendant de la servitude ni même de la libération.


Les voiles de l'ignorance et de l'illusion ont été consumées par le feu de la sagesse. Libéré, l'oiseau de sa conscience s'est envolé très haut.


Il n'est pas emporté (par l'émotion et la joie) quand ses efforts portent leurs fruits, ni ne s'afflige s'ils ne s'accomplissent pas.


Il semble prendre et abandonner avec l'insouciance d'un enfant. Il n'est pas surpris si la lune brille chaudement ou si le soleil brille froidement. Sachant que le Soi – qui est l'infinie Conscience – peut manifester tous ces phénomènes, il n'en est pas surpris (Chap. 77, verset 30)


Chapître 66, verset 12
 :

Celui qui est fermement établi dans le Soi, qu'il soit au repos ou engagé dans l'action, demeure en paix avec lui-même.


L'absolu est au-delà de tout changement

Méthode proposée par Väsishtha :

  1. La dissolution du mental (manonâsha) à travers la réalisation de son irréalité
  2. La négation de l'imagination (samkalpa-cheda)
  3. Le détachement envers le plaisir des sens (indriyas)
  4. Le renoncement aux désirs (vâsana-tyâga) à travers leur accomplissement
  5. La dissolution du sens de l'ego (aham-bhâvanasha)
  6. La pratique soutenue (asangâ-bhyâsa)
  7. L'équanimité (samatâ)
  8. La liberté dans l'action (karma-moksha)
  9. Le détachement suprême (vaïrâgya)
  10. L'expérience de l'Absolu (samâdhi).

 

"Le Yoga Vasishtha" Traduction et commentaires Patrick Mandala - Editions Accarias L'Originel

 

 

HATHA YOGA PRADIPIKA

 

La "HATHA YOGA PRADIPIKA", la petite lampe du yoga, écrit au 15e siècle, expose l'enseignement du yoga de façon extrêmement pragmatique.

Il propose d'obtenir l'état de réalisation de la conscience par des techniques de contrôle du corps : ASANA, de contrôle respiratoire : PRANAYAMA, par des gestes particuliers agissant sur l'énergie vitale : MUDRA et BANDHA, pour atteindre l'état de méditation : DHYANA et enfin la réalisation de l'état d'unité : SAMADHI.

Extraits : I.64 "La réalisation vient à celui qui est constamment engagé dans la pratique yogique. Comment viendrait-elle à l'inactif? Ce n'est pas simplement en lisant les traités que la perfection en yoga peut naître."

Repost 0
Published by Allin - dans Textes
commenter cet article
4 avril 2009 6 04 /04 /avril /2009 14:47

 

L'AYURVEDA 


 

Bilan de Santé, Hygiène de vie et Psychologie

 


CONSULTATION


Connaître sa constitution :

Le praticien ayurvedique établit un profil morpho-psychologique de naissance (Prakriti), ainsi que des déséquilibres physiologiques, émotionnels, psychologiques (Vikriti) qui amènent à la maladie.

û Questionnement sur les habitudes alimentaires, comportement, style de vie

û Prise des pouls

û Examen morpho-psychologique

û Bilan de santé ayurvédique

            Consultation 1h - 1h30 = 40€ (tarif réduit 30€*)

 

Conseils en alimentation et hygiène de vie :

Après diagnostic de votre Prakriti (constitution de naissance) ou de votre Vikriti (déséquilibre physiologique, émotionnel, psychologique)

û Conseils en alimentation pour retrouver l’équilibre ou pour le conserver, qui tient compte des possibilités de chacun

û Des conseils en hygiène ; routine quotidienne

û Suivant les besoins : Yoga-thérapie, technique de régénération, gestion du stress, des émotions, rééquilibrage énergétique etc …

            Consultation 1h - 1h30 = 40€ (tarif réduit 30€*)

 

        Consultation de suivi = 20€ (tarif réduit 15€*)

 

 

 

 OFFRES SPECIALES :

1. - Connaître sa Prakriti (constitution) ou sa Vikriti (déséquilibre)

   - Conseils en alimentation, hygiène de vie, etc …

 

les 2 consultations 1h – 1h30 = 60€ (tarif réduit 40€*)

 

 

2. - Suivi en fonction des saisons en accord avec l’Ayurveda

      - Après la consultation pour connaître la Prakriti ou établir une Vikriti

  û Régime saisonnier, routine quotidienne, mode de vie en réponses aux problèmes courants

      1 consultation longue + 3 consultations de suivi réparties dans l’année = 90€ (tarif réduit 60€*)

 

(*) Tarif réduit : Il a pour but de rendre accessible l’Ayurveda  aux étudiants, aux demandeurs d'emploi, aux familles monoparentales ayant de faibles ressources, désirant prendre leur santé en charge par des méthodes naturelles..

 

Un tarif « participation libre   »  est accessible à tous mais avant de le choisir, prenez connaissance de l'esprit dans lequel il est proposé

 Suivant la réglementation, cette consultation ne se substitue pas à une consultation médicale.

Consultation sur rendez-vous

 

 

Des ateliers de découverte de l'Ayurveda sont proposés tout au long de l’année – Renseignez-vous.

 

 

Centre de Yoga & Ayurveda

Patrick ALLIN

Professeur diplômé en Yoga – Ayurveda – Jyotish

39 rue des Garennes – 63800 COURNON D’AUVERGNE
06 47 94 54 00 / 04 73 77 01 29
centre-de-yoga@hotmail.fr

 

 

 

 

Voir article : Le Yoga-thérapie 

 

 

 

 

   

Accueil - Contact

 

 

Repost 0
Published by Allin - dans ACTIVITES
commenter cet article
20 juillet 2008 7 20 /07 /juillet /2008 10:23

 

HORAIRES

 saison 2009/2010

 

 

        

2 lieux :


Ø   Centre de Yoga & Ayurveda

     39 rue des Garennes – 63800 COURNON


Ø      Salle de Yoga

        1 rue de la Forge – 63000 CLERMONT-FERRAND

 

 

 

w  Entretiens

w          Consultations

w         Cours particuliers

 



 

Sur Rendez-vous à Cournon 

 

Contact : Patrick ALLIN

 

( 06 47 94 54 00 /

   04 73 77 01 29
centre-de-yoga@hotmail.fr





 

Cours collectifs d'Hatha Yoga 

 

-      COURNON – 39 rue des Garennes


 

Lundi 17h45

Lundi 19h30


Jeudi 10h15 "

Jeudi 19h00

 

-      CLERMONT-FERRAND – 1 rue de la Forge


Mardi 18h15 "

 

 
     

   Inscription toute l’année.

  

Les cours débuteront le lundi 14 septembre 2009. En fonction des demandes, les horaires et les jours pourront être modifiés.


Méditation


-      COURNON – 39 rue des Garennes 

  û
   Lundi   21h00 

             û   Jeudi  20h30

 

Satsang (après les méditations)

-      COURNON – 39 rue des Garennes

          û   Lundi   21h30 

          û   Jeudi  21h00

 





Tarifs 

 

 

 

 

  -  Accueil - Contact
Repost 0
Published by Allin
commenter cet article
19 juillet 2008 6 19 /07 /juillet /2008 17:05

UNE VOIE DE CROISSANCE INTERIEURE

De l’infantilisme à l’état adulte

Moi seulement, moi et les autres, les autres et moi, les autres seulement

Vous êtes un mendiant, vous mendiez l’amour

Dépendre de l’autre, dépendre de soi, indépendance

Dissociez l’adulte et l’enfant

La banque, c’est la mère

Avoir des émotions, c’est être un enfant. Seul l’enfant a des émotions, pas l’adulte

100 % adulte, c’est le sage

Le sage est un enfant, avec l’illumination en plus

Apportez à Swâmiji le certificat de la femme (ou du mari)

Le chemin pour « Etre »

Etre

Etre, c’est être libre de l’avoir

Tout lieu est un lieu pour être

Le dharma, voie royale pour « être »

L’individu et la personne

L’homme n’a pas de devoir, l’homme n’a que des droits et des privilèges

Pas au prix de votre vie

La dignité de l’homme

L’homme en tant qu’homme

Vous, vous-même, dans votre propre dignité intrinsèque

C’est au-dessous de votre dignité

Donner une haute opinion de ce qu’est l’homme

L’accomplissement

Connaître, c’est être

Est-ce que vous voulez une moitié de vie ou la totalité de la vie ?

 

J’ai fait ce que j’avais à faire, j’ai reçu ce que j’avais à recevoir, j’ai donné ce que j’avais à donner

 

UNE RELATION CONSCIENTE

La relation à l’autre

L’autre est différent

Il n’y a pas de don si l’autre ne reçoit pas

L’amour, c’est du calcul

L’amour consiste à aider l’autre à relâcher ses tensions

Traitez la cause et non pas l’effet

Celui qui maintient l’autre en esclavage est lui-même esclave

L’homme et la femme

Que dit la nature ?

Les cinq critères d’un amour réussi

Le sentiment d’être des compagnons

Etre à l’aise

Deux natures qui ne soient pas trop différentes

Une foi et une confiance totale

Une forte impulsion à rendre l’autre heureux

La mère et le père

Il n’y a pas de bonne mère, pas de mauvaise mère ; ou bien elle est une mère ou bien elle n’est pas une mère

Etre une mère ne consiste pas à mettre bas

Non pas « c’est mon fils » mais « je suis son père »

Vous tuez l’enfant !

Soyez fort mais pas dur, ferme mais pas sévère

Adieu, mon fils, adieu

 

L’EXIGENCE DE LA VOIE

Les grandes lois de l’existence

La vie est un festival de nouveauté (loi du changement)

S’il y a deux, deux sont différents (loi de la différence)

Physique signifie attraction et répulsion (loi de l’attraction et de la répulsion)

La peur est une attraction négative

Tout ce qui vient à vous parce que vous l’avez attiré

Tout ce qui vient à vous vient comme un défi et comme une opportunité

Derrière toute manifestation, cherchez la cause non manifestée. La manifestation est irréelle, le non manifesté est réel

Les étapes du cheminement

Digérez, assimilez, faites-en votre propre substance

Pas à pas

Vous ne pouvez pas sauter de l’anormal au supra normal

D’abord normal, ensuite supra normal

Vous pouvez accélérer le processus mais vous ne pouvez pas sauter

La révolution est la culmination de l’évolution

Le prix à payer

Ce n’est pas une plaisanterie

Vous aurez à payer le prix complet

La voie n’est pas pour le lâche mais pour le héros

Ne le faites pas bon marché

La relation au maître

Vous avez le droit de tester le guru

Si vous avez un doute – et le doute n’est que normal et naturel – vous avez le privilège de demander et d’être convaincu, pas d’interpréter

Swâmiji n’a pas de disciples, seulement des candidats à l’état de disciple

Pourquoi prenez-vous le temps et l’énergie de Swâmiji ?

Laissez Swâmiji vous empoisonner !

Vous pouvez suivre Swâmiji, vous ne pouvez pas imiter Swâmiji

Amour infini, patience infinie

Que puis-je entrevoir de la libération ?

Savez-vous ce qu’est la libération ? Le relâchement complet de toutes les tensions, physiques, émotionnelles et mentales

L’esclavage complet, c’est la liberté parfaite

Vous êtes la paix, vous êtes la vérité

Il n’y a pas celui qui voit et ce qui est vu, il n’y a que la vision

Il y a d’innombrables naissances et morts mais, en vérité, il n’y a ni naissance ni mort

Swâmiji mange Swâmiji à l’aide de Swâmiji. Qui est Swâmiji ?

 

« En guise de conclusion :

 

BE HAPPY !  – Soyez heureux !

 

J’ai entendu un jour un commandement tout à fait étonnant de la bouche de Swami Prajnanpad. C’était à la fin de mon premier séjour auprès de lui, en mars 1965. Je m’étais mis en tête que, quand on avait rencontré son gourou, celui-ci devait donner une initiation en bonne et due forme, et notamment un « mantram ». Mais Swâmiji avait éludé mes tentatives en ce sens. Je m’y suis alors pris autrement et je lui ai demandé : « Je voudrais que Swâmiji, à défaut d’un mantram, me donne une formule qui résume tout son enseignement en quelques mots ». Il m’a répondu : « Oui, au moment de votre départ, Swâmiji vous donnera la formule ». Le jour de ce départ approche et un matin, après le petit-déjeuner, je vais dire au revoir à Swâmiji, assez impressionné d’avoir connu un sage qui parlait anglais, qui répondait à mes questions et qui me donnait un enseignement détaillé et méthodique. Et Swâmiji m’annonce : « Maintenant Swâmiji va vous donner la formule ». Il me regarde et il me dit assez solennellement mais en souriant : « Be happy, Arnaud », « Soyez heureux ».

 

Je n’étais pas spécialement malheureux à ce moment-là, ma vie professionnelle s’était considérablement améliorée après des années assez dures à vivre, j’étais passionné par mes longs voyages en Asie, par les tournages de films, j’aimais beaucoup mon existence aventureuse et livre de cinéaste-explorateur, mais ce « Be happy, Arnaud » m’a fait éclater en sanglots. C’était si simple, si fort, si terrible que je l’ai senti comme un commandement solennel. Je n’avais pas envisagé la vie spirituelle d’une manière aussi directe et aussi simple. J’avais envisagé les états supérieurs de conscience, les Samâdhi, mais ces mots étaient totalement inattendus pour moi. Le but de la spiritualité était aussi simple que cela. Je ne pouvais ni fuir ce but ni tricher avec lui. Si je prenais Swâmiji au sérieux – et je prenais Swâmiji au sérieux – je ne pouvais plus oublier ces mots …  

Thank yourself. Remerciez-vous vous-même.

Un jour, j’ai vraiment dit merci à Swâmiji. Et j’étais sincère. Ce n’était pas un « thank you » du bout des lèvres. Il m’a répondu : « Remerciez-vous vous-même ». J’ai ressenti avec le cœur ce qu’il voulait dire : « Vous êtes heureux grâce à Swâmiji ? Eh bien, remerciez-vous d’être venu à l’ashram. Remerciez-vous d’être resté au lieu de partir à la première difficulté. Remerciez-vous d’avoir écouté Swâmiji, au lieu de répondre « oui, mais … » dès qu’il ouvrait la bouche. »

 

La gratitude vis-à-vis de vous-même, voilà l’un des premiers sentiments religieux que vous pouvez connaître. Ce n’est pas de l’égoïsme. L’égocentrisme, c’est ce à quoi nous sommes condamnés quand nous ne pouvons pas nous aimer. Et l’amour de nous-mêmes, pas la vanité ou l’amour-propre, le véritable amour viendra par la reconnaissance : « Oh, j’ai été enfin capable de me rendre heureux ».

"Les Formules de Swami Prajnanpad", Collection "Les Chemins de la Sagesse" dirigée par Véronique Loiseleur, Edition La Table Ronde

Repost 0
Published by Allin - dans Textes
commenter cet article
19 juillet 2008 6 19 /07 /juillet /2008 16:51

Présentation des textes fondateurs du Yoga et de l’Ayurveda :

-         Yoga Sutra de Pantajali

-          Samkya Karika

-         Upanishad

-         Bhagavad Gîta

-         Yoga Vasishtha

-         Hatha Yoga Pradîpika

La pratique s’appuie toujours sur des textes traditionnels de l’Inde.

 

YOGA SUTRA DE PATANJALI


Il est l’un des six darsana, système philosophique de l’Inde, composé de 195 aphorismes.

Traditionnellement il se transmet oralement, en tête-à-tête.

Il est d’une profonde richesse et considéré comme un moyen privilégié pour la découverte du soi.

 

SAMKHYA KARIKA


Œuvre indienne dont la valeur est exemplaire et universelle, le "SAMKHYA KARIKA" a influencé la majorité des systèmes de pensées de l’Inde et plus particulièrement le Yoga et l'Ayurveda.

Le "SAMKHYA KARIKA"  , traité du dénombrement, rédigé par le Sage KAPILA quelques siècles avant notre ère, expose le point de vue de la métaphysique indienne et forme l’un des 6 Darshana.

Le SAMKHYA est souvent associé au Yoga de Patanjali.

D'après le Samkhya, toutes les manisfestations extérieures et intérieures ont pour origine une cause substantielle commune la PRAKRTI, composée de 3 éléments fondamentaux les GUNA (SATTVA :"la stabilité", RAJAS : "l'activité" et TAMAS : "l'inertie"). Le monde se manifeste de manière différente selon la proportion de ces 3 entités. Mais il existe aussi une entité de nature opposée à PRAKRTI, qui ne subit, elle, aucun changement, nommée PURUSHA : la Conscience Pure.

 

 

UPANISHAD

 

Les Upanishads constituent l’un des ensembles les plus typiques de la pensée de l’Inde ancienne et possèdent un caractère ésotérique.

Le terme "UPANISHAD" se traduit par "équivalence" , " assis auprès de" et désigne un corpus de textes à tendance spéculative.

Upanishad désigne un enseignement oral reçu auprès d'un maître. Cet enseignement insiste sur l'équivalence entre l'âme individuelle: ATMAN et le Créateur de l'Univers: BRAHMAN, et sur l'équivalence entre le microcosme et le macrocosme. Cette équivalence a constitué un véritable changement par rapport aux VEDA, car elle envisage la possibilité de la réalisation par le biais d'une expérience personnelle.

Les Upanishad constituent une des bases de l'enseignement du Yoga et donnent beaucoup de renseignements techniques pour créer les conditions favorables à la réalisation de l'état d'unité.

Extraits :

« Le seuil de la Réalité est recouvert d’un voile de lumière dorée. Dévoile-le, ô Seigneur, car mon dharma consiste à vivre la vérité ». Isha Upanishad

« Il serait plus facile à l’homme de plier le ciel comme un drap que de mettre un terme à toutes ses souffrances sans se tourner vers Toi ». Shvetashvatara Upanishad

 

 

BHAGAVAD GITA


La "Bhagavad Gîta" , le Chant du Bienheureux, est, parmi les textes religieux indiens, l'un des plus populaires. Il appartient au Mahabharata, épopée indienne écrite il y a environ 2000 ans, et s'ouvre sur le champ de bataille du "dharma" par le désarroi d'Arjuna, un chef de guerre, hésitant à affronter ses cousins dans une guerre fratricide.


Le dieu Krishna ayant pris l'apparence de son cocher, lui enseigne en dialoguant avec lui, les voies du Karma Yoga, du Jnana Yoga et du Bhakti Yoga.

Extraits: IX.26 à 36 "

En vérité, des fruits du bien et du mal tu seras affranchi, ils sont liés à l'action. Je ne fais pas de distinction dans tout ce qui existe, nul n'est rejeté ni choisi, mais ceux qui s'ouvrent à Moi de tout leur coeur, ils sont en Moi et je suis en eux. On entre aussitôt dans le plan créateur, on atteint une sérénité sans faille. Rends-toi à l'évidence, Arjuna, ouvert à DIEU, on échappe à la mort." .

 

 

YOGA-VASISHTHA


Le yoga Vâsishtha est vénéré en Inde tant par sa teneur philosophique et sa mystique, que pour sa beauté littéraire. Rédigé au VP siècle, ce texte est un des sommets de la spiritualité, au même titre que la Bhagavad Gîtâ ou le Râmâyana. Il est reconnu comme l’enseignement ultime. Le Yoga Vâsishtha forme une synthèse du yoga, du Sâmkhya, des Uspanishad et du bouddhisme. Le sage Vasishtha nous guide sur la voie de l’éveil et de la joie.


Une des grandes originalités du Yoga Vâsishtha est qu’il considère l’expérience directe de la Réalité comme la seule et ultime source de connaissance, et donc d’ expérience libératrice. Cette prise directe avec la Réalité passe par une profonde vigilance, d’instant en instant. Une spiritualité libre à la base, qui ne prescrit aucune Écriture, aucun chemin plus qu’un autre, si ce n’est celui de la connaissance du Soi. A travers cette connaissance, la Réalité peut se manifester et se révéler dans l’”intelligence du coeur”, celle qui fait dire au sage Vâsishtha: “Râma, sois un grand homme d’action, un homme de grande expérience et un grand sage”.

Quelques versets :

Chapître 10, verset 21 :

Le bonheur suprême appelé nirvâna, la cessation des morts et des renaissances, ne s’atteint que par la connaissance.

Chapître 12, verset 12 :

En vérité, il est clair que les souffrances disparaissent avec la recherche du Soi (atma-vichara).

Chapître 21, verset 7 :

Le sage reconnaît la seule connaissance du Soi comme connaissance suprême (jnana). Au contraire, les autres formes de connaissances ne sont qu’une fausse connaissance due à la non-perception de la vérité (ou de l’essence des choses).

Chapître 77, verset 1 à 30 :

Le sage n’attend rien du futur et ne regrette rien du passé. Il vit sans être impliqué dans le présent, et malgré cela, tout est accompli (à travers lui).

Reposant, il demeure éveillé et inversement. Tout s’accomplit et il n’agit pas. Ayant intérieurement renoncé à tout, extérieurement il semble engagé dans l’activité la plus intense. Il demeure dans un état permanent d’équilibre.

Ses actions sont délibérées et justes, libres de toute implication et dualité.

Le sage n’est attaché par rien ni personne.

Son comportement semble doux ou dur pour celui qui l’est. Il est un enfant parmi les enfants, un vieil homme parmi eux, un héros parmi les héros, un jeune home parmi les jeunes et un affligé par mi les affligés.

De par ses nobles actions il ne cherche rien à obtenir, il est tout de noblesse ; il ne recherche ni n’est tenté par les plaisirs. Il n’est pas dépendant de la servitude ni même de la libération.

Les voiles de l’ignorance et de l’illusion ont été consumées par le feu de la sagesse. Libéré, l’oiseau de sa conscience s’est envolé très haut.

Il n’est pas emporté (par l’émotion et la joie) quand ses efforts portent leurs fruits, ni ne s’afflige s’ils ne s’accomplissent pas.

Il semble prendre et abandonner avec l’insouciance d’un enfant. Il n’est pas surpris si la lune brille chaudement ou si le soleil brille froidement. Sachant que le Soi – qui est l’infinie Conscience – peut manifester tous ces phénomènes, il n’en est pas surpris (Chap. 77, verset 30)

Chapître 66, verset 12 :

Celui qui est fermement établi dans le Soi, qu’il soit au repos ou engagé dans l’action, demeure en paix avec lui-même.

L’absolu est au-delà de tout changement

Méthode proposée par Väsishtha :

a)     La dissolution du mental (manonâsha) à travers la réalisation de son irréalité

b)     La négation de l’imagination (samkalpa-cheda)

c)      Le détachement envers le plaisir des sens (indriyas)

d)     Le renoncement aux désirs (vâsana-tyâga) à travers leur accomplissement

e)      La dissolution du sens de l’ego (aham-bhâvanasha)

f)       La pratique soutenue (asangâ-bhyâsa)

g)      L’équanimité (samatâ)

h)     La liberté dans l’action (karma-moksha)

i)        Le détachement suprême (vaïrâgya)

j)        L’expérience de l’Absolu (samâdhi).

 

"Le Yoga Vasishtha" Traduction et commentaires Patrick Mandala - Editions Accarias L'Originel

 

 

HATHA YOGA PRADIPIKA

 

La "HATHA YOGA PRADIPIKA", la petite lampe du yoga, écrit au 15e siècle, expose l'enseignement du yoga de façon extrêmement pragmatique.



Il propose d'obtenir l'état de réalisation de la conscience par des techniques de contrôle du corps : ASANA, de contrôle respiratoire : PRANAYAMA, par des gestes particuliers agissant sur l'énergie vitale : MUDRA et BANDHA, pour atteindre l'état de méditation : DHYANA et enfin la réalisation de l'état d'unité : SAMADHI.



Extraits : I.64 "La réalisation vient à celui qui est constamment engagé dans la pratique yogique. Comment viendrait-elle à l'inactif? Ce n'est pas simplement en lisant les traités que la perfection en yoga peut naître."



 

 

   

  Accueil - Contact

Repost 0
Published by Allin - dans Textes
commenter cet article
9 juin 2008 1 09 /06 /juin /2008 13:15

 

COURNON – 39 rue des Garennes

  

  

LA GARENNE

 

 

La Garenne, située dans un cadre de verdure au bord de l’Auzon est un lieu privilégié pour aller vers un épanouissement intérieur. Son accès est facilité par la proximité de Clermont-Ferrand (arrêt d’un bus de ville à quelques centaines de mètres et parking devant le Centre).

Les activités proposées sont centrées sur le Yoga et la Forme & Bien-être.  

 

Adresse :


Centre de Yoga 

39 rue des Garennes
63800 Cournon d'Auvergne



Contact

Patrick ALLIN

Professeur diplômé en Yoga - Ayurveda - Jyotish

06 47 94 54 00/ 04 73 77 01 29
    centre-de-yoga@hotmail.fr 

 

 Si ce lien ne fonctionne pas, remplir le formulaire dans la rubrique "contact" en haut à droite de la page d'accueil.  

 

 

Tarif / Horaires 

Vous trouverez les informations dans l'article de chaque activité.

 

 

 

 

 DSCN4408.JPG DSCN4382.JPG

 

  

 

Entrée

 

 

 

 

 

 

 

 

DSCN4403.JPG 

 

 

 

 

Vestiaire 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  DSC01257.JPG

 DSC01271.JPG

 

         

             Salle de cours collectifs -   Hatha-Yoga, Méditation 

     

 

 

 

DSC01260.JPG 

 

 

 

 

Bibliothèque

 

 

 

 

 

 

Accès

 Bus et Tramway à partir de Clermont-Ferrand :

 

 û bus ligne directe n° 6 Jaude (jusqu’à 23h00)       Arrêt « Mozart » 

 û tramway jusqu’à « La Fayette », puis bus ligne 22  - Arrêt « Garenne »

 (peu de bus)

 

Plan d’accès :  cliquez sur le lien ci-dessous


http://maps.google.fr/maps/ms?ie=UTF8&hl=fr&msa=0&ll=45.728802,3.207128&spn=0.007579,0.019226&z=16&msid=111024535290866345282.00045a7a0908fa877889e

 

 

 

 

 


Accueil
 

Repost 0
Published by Allin - dans Infos pratiques
commenter cet article
9 juin 2008 1 09 /06 /juin /2008 13:15

 

 

 

 

 

 

 DSCN1980.jpg


Patrick ALLIN est engagé depuis plus de trente ans dans la Connaissance de Soi, la forme & le bien-être.

 

Marié, père de 3 enfants, il est né le 17 juin 1957 et a exercé la profession de Conseiller Commercial en maisons individuelles pendant plus de 25 ans.

 

Aujourd'hui :

- Professeur de Yoga diplômé

- Nutritioniste ayurvedique, naturopathe


 

      39 rue des Garennes – 63800 COURNON D’AUVERGNE

         06 47 94 54 00 / 04 73 77 01 29

                  centre-de-yoga@hotmail.fr

 

 

 

FORMATIONS


Hatha Yoga, Raja Yoga

- Académie de Yoga de Lyon FNEY (Fédération Nationale d’Enseignants de Yoga), dirigée par Boris TATSKY.

Formation de Professeur de yoga en 4ans, plus 2ans d’approfondissement.

 

- Institut Français de Yoga de Paris (IFY) avec Bernard Bouanchaud, élève de T.K.V. Desikachar, fils et élève de T. Krishnamacharya.

Formation de Professeur en yoga et yoga thérapie en 4ans.


Adhyatma Yoga (Advaïta Vedanta),


Elève d'Arnaud Desjardins, Ashram d’Hauteville, membre des amis d'Hauteville.

 
 

Ayurveda

  Docteur Partap  S CHAUHAN directeur du département d’Ayurvéda Institut Jiva Faridabad, INDE

Pratique de l’Ayurveda, pour la vie quotidienne.


Institut Européen d’Etudes Védiques dirigé par Vaidya Atreya Smith


-      Massages abhyanga niveau 1 et 2,


-      Ayurveda & Yoga,


-      Diététique ayurvédique


-      Frawley Ayurveda

 

-      Psychologie ayurvedique

 

Institut Français de Yoga


-      Santé et Yoga & médecine ayurvédique

 

 

 

Jyotish

- Vaidya Atreya Smith Montpellier.

- Denis Labouré Saint Etienne. 

 

 

 Naturopathie - Coaching

 

Coaching, hypnose Ericksonnienne avec Jean Michel Leblond à Toulouse.

- Naturopathie avec le Dr André Passebecq, vie et action

 

 

    Divers

-      Membre de la FIDHY (Fédération Inter-enseignants de Hatha-Yoga)

-      Signataire de la chartre : « Accompagner par l’étique ». Chartre des professionnels du champs psy et du développement personnel  

-      Membre du conservatoire du Yoga de l'énergie

 

-      Pratique divers sports en pleine nature : course à pied, cyclisme, natation, ski, plongée sous-marine

 
     

Transmettre pour moi


C’est partager ce que j’ai reçu et profondément intégré de mes différents professeurs .


Que vous vouliez aller vers un bien-être, éliminer votre stress, gérer vos émotions, retrouver un équilibre énergétique, une hygiène de vie, plus de souplesse, etc …, ou que vous soyez en recherche spirituelle, quête de sens, développement personnel, connaissance de soi,  le Yoga,  vous permettra de réaliser vos attentes.


Vivre en harmonie avec soi-même est la clef de voûte pour avoir une vie familiale, professionnelle, sociale et spirituelle, épanouie.

 
 

Quand vous êtes obligés de vivre avec ce que vous n’aimez pas.

Quand vous êtes obligés de vivre séparés de ce que vous aimez.

Alors le cheminement vers la connaissance de soi amenant à la  sérénité peut commencer


 


 

 

Accueil - Contact

 

 




Repost 0
9 juin 2008 1 09 /06 /juin /2008 13:06

 

  Hatha & Raja-Yoga

 



 

 

PRESENTATION DE LA FIDHY (fédération inter enseignants de Hatha Yoga)


« yogash’citta vrtti niroddhah » 
« Le yoga est l’arrêt des fluctuations de la conscience. » Patanjali Yoga-sûtra, I, 2. 

«tadâ drashtuh svârupe avasthânam» Patanjali Yoga-sûtra, I, 3. 
«alors l’observateur est établi dans sa nature originelle (non identifiée). 

La place du hatha yoga par rapport aux différents yoga

Le Yoga est à la fois unique et multiple. Unique car il utilise toujours le corps comme instrument. Multiple car ses voies d’expression sont adaptables à la diversité des êtres humains. Il y a donc différents yoga : hatha, râja, karma, jñâna, bhakti, tantra, mantra, nidra etc , qui sont intégrés dans le yoga. 

Le Yoga le plus connu et le plus pratiqué en occident est le Hatha Yoga. 
Le premier verset de la Hathapradîpikâ le qualifie de « science glorieuse qui resplendit comme une échelle pour qui désire atteindre les cimes du Râja yoga. » 
Le Râja yoga - qui est la perfection en Yoga – est présenté comme le fruit obtenu au moyen du Hatha-Yoga. Ce dernier étant la méthode la plus efficace pour atteindre l’état de libération. 
« La multiplicité d’opinions divergentes proposant différentes voies d’approche du Râja yoga ne fait que plonger les aspirants dans la confusion et l’obscurité. A cette obscurité, seul le hatha yoga peut les arracher, étant le seul moyen efficace d’obtenir la maîtrise en Râja yoga. » (Hatha yoga prâdipika, p.83, extrait du commentaire de Brahmânanda, traduit par Tara Michael, Edition Fayard) 

Le Hatha est un Yoga complet, une démarche de vérité par rapport à soi : accepter de se voir tel que l’on est, agir en se donnant les moyens de vivre en harmonie avec le monde, sans se couper de ses racines et en respectant ses aspirations spirituelles profondes. 
La spiritualité est universelle, l’homme se posera toujours les mêmes questions sur son être individuel, son implication sociale, le sens de sa vie. 

 
Le Hatha Yoga donne des moyens de résoudre ces questions. Athées ou croyants trouveront des réponses. « Le HathaYoga concerne tout autant ceux qui sont encore en proie à la souffrance que ceux qui sont déjà engagés dans une voie de Yoga. Négativement il a la caractéristique de détruire toute douleur, et positivement, celle de permettre le succès dans n’importe quelle branche du Yoga. » 
(cit. idem Tara Michael) 

 
« Il n’y a rien de tel que le Yoga pour l’apaisement de l’esprit et la libération [de l’enchaînement] des actes. » 
(cit. idem Tara Michael) 

A quel âge peut-on pratiquer le Hatha Yoga ?

L’enseignement est conçu pour s’adapter et répondre aux besoins spécifiques de chacun, quel que soit son âge, son mode de vie, la saison, ses capacités et son état de santé. 

La pratique du Yoga permet de répondre aux besoins de l’homme moderne : être maître de ses sens et de ses émotions, gérer son stress, prendre du recul par rapport à ses soucis, améliorer sa concentration, accroître son dynamisme, sa joie de vivre. 
Maintenir une hygiène de vie, une alimentation équilibrée qui corresponde à son âge, à son corps, vivre à son rythme grâce au Yoga. 

La pratique du Hatha Yoga est recommandée aux femmes enceintes pour leur permettre de vivre une grossesse épanouie, d’être bien préparée à l’accouchement, d’absorber la fatigue durant la période du retour de couches tout en améliorant aussi la sécrétion et la qualité de la lactation pour nourrir le nouveau-né. 
Le Hatha Yoga est enseigné aux enfants, dans certaines écoles. C’est pour eux l’occasion de découvrir une activité sans compétition. 

Les composantes de la pratique

Âsana 
« Âsana, (la posture assise) forme le premier élément duHatha Yoga. Elle a pour résultat la fermeté de la posture, la disparition de toute maladie et la légèreté physique. » Hatapradîpikâ,, I, 17a 
Il existe une multitude de postures selon la tradition indienne. Certaines sont décrites dans les traités de Hatha Yoga ; 
Gheranda Samhitâ, II, 1: "84 centaines de mille" (lakhs); 
Goraksha Shatakam, 6: "D'entre leurs 84 centaines de milliers..."; 
Shiva Samhitâ, III, 84: "Quatre vingt quatre postures différentes. 
Ces chiffres symboliques signifient une multitude et désignent aussi des mises en forme d’états de conscience, c’est là leur clé. 
Elles portent un nom symbolique (tortue, sauterelle, cobra, arc, paon et…).Elles sont efficaces pour équilibrer l’ensemble des membres et des fonctions organiques, et, pour maîtriser l’agitation mentale, l’inertie, la paresse. La plus connue étant la pose dite du Lotus ou padmâsana, l’assise jambes croisées. 
Asana libère la respiration qui l’anime et prépare à pranayama. 

Prânâyâma 
La respiration est la clé de voûte du Hatha Yoga. 
Diriger l’attention sur la respiration a pour effet de ralentir naturellement son rythme. L’agitation ou la confusion du mental (les pensées qui se succèdent à une cadence effrénée) cesse pour faire place à un état de sérénité. Quand le mental et la respiration sont en union, les mouvements du souffle sont maîtrisés, contrôlés. 
Il existe plusieurs sortes de prânâyâma. Nadi shodhana, Sûrya bhedana, Ujjayi, Sitali, Bhastrika…Ceux-ci sont décrits dans les textes tels que Hatha yoga pradîpika, Gheranda samhitâ, Goraksha Satakam … 

« Le prânâyâma est la principale de toutes les méthodes de Yoga. S’il est parfaitement accompli, la perfection (en pratyâhâra, c’est-à-dire le retrait des sens de leurs objets correspondants ) découle d’elle-même. Le développement du prânâyâma confère tous les autres anga (stades ou états de conscience) du Yoga ( dhârana ou concentration, dhyâna ou contemplation, samâdhi ou parfaite union). » 

Mudrâ 
Celui qui est parvenu à maîtriser le mouvement respiratoire a du même coup la capacité d’arrêter les modifications et les mouvements de l’esprit. Pour entretenir cette maîtrise, le yogin doit s’entraîner également à pratiquer les mudrâ du Hatha Yoga, des positions spécifiques qui « scellent » le souffle à l’intérieur du corps, imposent une limite à la dispersion de perception et mettent fin aux afflictions physiques, mentales et spirituelles. « Ces mudrâ confèrent aux yogin la réalisation. » (Gheranda samhitâ III,3) Mahâ mudrâ, mahâbandha, mahâvedha, viparîta karanî, associées à des bandha, ou ligatures, vajrolî, khecarî, tâdâgî, bhujanginî etc… sont énoncées dans les traités. Quant à la manière de les pratiquer elle est particulière à chaque Ecole car ces mudrâ sont enseignées traditionnellement de maître à élève dès que l’enseignant juge l’élève apte à en apprécier la valeur. 

La pratique des âsana, prânâyâma et mûdra du Hatha Yoga n’est pas anodine et ne peut être apprise par les livres. Il faut être guidé par un enseignant pratiquant expérimenté qui en connaisse parfaitement tous les effets et contre-indications. 

Les effets de la pratique

Si certains courants considèrent que la relaxation est un des piliers majeurs du Yoga (Yoga Nidra…) elle n’est cependant pas à considérer comme un moyen technique proprement dit de la tradition indienne. Elle devrait plutôt être considérée comme un effet résultant de la pratique lorsque celle-ci est correctement accomplie. La relaxation est une technique qui a été créée en occident pour remédier au stress de la civilisation de consommation. La tradition indienne du Yoga accorde une place importante au repos et à la détente corporelle et mentale. La position de repos « Savâsana » est décrite précisément dans le traité Hathapradîpika I,32 : elle dissipe la fatigue et apporte à l’esprit la tranquillité. Elle permet aussi d’absorber les tensions provoquées par la pratique des âsana, et de ce fait, la pensée est également mise au repos. Une telle stabilisation du corps et de la pensée augmente la présence à soi-même, la vigilance, améliore l’attention, la disponibilité et la compassion envers soi et ses semblables. 

Les textes fondateurs

La pratique du Hatha Yoga s’appuie sur une expérience millénaire mais elle se révèle très actuelle et concerne l’Homme contemporain. 
Le traité ancien le plus complet sur le Yoga et les états mentaux est le « yogasûtra » de Patañjali. Il a été commenté par de nombreux érudits indiens comme Vyâsa, Bhoja, Vacaspati Misra…. 
Le Hatha Yoga est transmis dans les traités tels que Hatha yoga pradîpikâ, Gheranda samhitâ, Siva samhtâ, Goraksa Sataka, Siddha siddhanta paddhati, Goraksha paddhati… 
La Bhagavad Gîtâ, les Upanishad, les Samkhya karikâ, le Ramayana permettent quant à eux d’aborder l’aspect philosophique du yoga.

 

 

 

PRESENTATION DE L'INSTITUT FRANCAIS DE YOGA (IFY)

Le Yoga est une discipline de vie pour l'individu dans sa globalité : corps, souffle, Coeur, esprit, relations...


Le Yoga est une recherche du sens de l'existence vieille comme l'humanité, aujourd'hui répandue sur toute la planète.


Le Yoga est un enseignement formalisé par Patanjali dans ses aphorismes du Yoga au début de notre ère. C'est un ensemble d'outils faisant appel au corps, au souffle, à l'attention, à la concentration, à la méditation, à l'imagination, à la visualisation, au service du développement de la conscience...


Pratiquer le Yoga , c'est devenir conscient de nos difficultés, de nos manques et de notre souffrance et de commencer à partir de là.


Sa visée finale est la liberté de l´individu intégré dans le monde...

 



PRESENTATION DE LA FEDERATION NATIONALE DES ENSEIGNANTS DE YOGA (FNEY)


Le yoga est une démarche globale et expérimentale qui s'appuie sur un ensemble de techniques spécifiques et qui se réfère à la tradition de l'Inde. Même si les exercices sont proposés collectivement, chacun est invité à en faire une expérience personnelle. Il ne s'agit pas d'une connaissance intellectuelle ou livresque, mais d'une découverte intime de soi.


Le yoga tend, par une prise de conscience progressive, à l'harmonisation des facultés corporelles, affectives, mentales et spirituelles de l'être humain. Le yoga touche à tous les plans de notre être, en s'appuyant sur son aspect le plus concret, le corps.


Pratiquer des postures et des respirations dans un état de détente et de concentration avec conscience et respect des limites de son corps conduit à une autogestion de son potentiel physique et psychique. Le yoga peut être pratiqué par tous, à tout âge. Chacun, même dans un cours collectif, pratique selon ses possibilités, en tenant compte de ses difficultés propres. Il n'est pas nécessaire d'être souple pour faire du yoga, mais généralement, en persévérant dans la pratique, le corps développe une plus grande aisance.


SES EFFETS


Les effets se traduisent d'abord par un mieux-être, une plus grande disponibilité, une meilleure efficacité dans l'action. Contrairement à une idée reçue, le yoga n'apporte pas que de la "détente", mais aussi et surtout une plus grande énergie qui nous aide à mieux vivre chaque instant de notre vie. Par une pratique régulière, ses effets se prolongent au delà des séances et se ressentent dans nos actes quotidiens et nos relations aux autres.

 

(définition basée sur celle de la FNEY 1986)

 


 
Accueil - Contact

 

 

Repost 0

Présentation

  • : centre de yoga et ayurveda
  • centre de yoga et ayurveda
  • : le centre de yoga-ayurvéda- jyotish propose des activités toutes basées sur le bien être, l'amélioration de sa santé, la connaissance de soi, le développement personnel, la quête de sens, la spiritualité. Toutes ces activités se font soit en cours collectif, individuel, entretien, consultation, atelier, retraite, dans des locaux spécialement aménagés dans un cadre de verdure.
  • Contact

Texte Libre

 Page d'accueil        
     

 

            PRÉSENTATION   

 

³Hatha-Yoga, Raja-Yoga  (FIDHY, IFY, FNEY)

³Adyathma-Yoga

³Textes traditionnels 

³Présentation de l'Enseignant

 

 

 

        ACTIVITÉS DU CENTRE DE YOGA - HORAIRES - TARIFS 
 

  YOGA

³ Hatha-Yoga en cours collectifs

³Méditation - Satsang

³ Hatha-Yoga en cours individuel (Sadhana)

 

       

 

      ATELIER MENSUEL

Se transformer intérieurement pour mieux assumer les différents rôles de l'existence

 

³Hatha-Yoga / Raja-Yoga

³Donation

 null  

 

³ Actualités du Centre de Yoga 

 


                                           INFORMATIONS PRATIQUES    

 

³Contact, adresse, photos du centre

 

Texte Libre

Pages