Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 juillet 2012 4 26 /07 /juillet /2012 15:23

 

 

 

 

ARTICLE EN COURS DE CONSTRUCTION

(septembre 2012)

Repost 0
Published by Yoga
commenter cet article
26 juillet 2012 4 26 /07 /juillet /2012 15:22

 

 

 Formation sur l’Ayurveda

 

 

Trois ateliers répartis dans les saisons :

Vata, pitta, kapha

 

 

 

 

Ø Présentation de l’Ayurvéda.

 

Ø Comprendre les dosha et leurs fonctionnements : dans les saisons, la journée, la prakriti*, la vikriti*, les âges de la vie.

 

Ø Conseils alimentaire, style de vie suivant les saisons, routine quotidienne.

 

Ø Connaitre sa Prakriti, découvrir une Vikriti.

 

Ø Comment rétablir une vikriti physiologique ou psychologique.

 

Ø Comment le karma influence notre constitution, notre santé et notre existence, nous verrons aussi les moyens de s’en libérer

 

ØQuestions, réponses.

 

 

 

 


Dates : 2012&2013 ateliers en novembre, janvier,                               

              Samedi de 9H à 16H

 

Tarif : Les trois ateliers : tarifs normal : 90€ - Réduit : 60€**

 


 

* Prakriti : constitution de naissance suivant notre karma, vikriti : déséquilibre de la constution                                      

 

**demandeur d’emploi, famille monoparental ou faible ressource, étudiant

 

    Centre de Yoga & Ayurveda & Jyotish

Patrick ALLIN

Professeur diplômé en Yoga – Ayurveda - Jyotish

Coach certifié en Développement Personnel

39 rue des Garennes – 63800 COURNON D’AUVERGNE
06 47 94 54 00 / 04 73 77 01 29
centre-de-yoga@hotmail.fr
 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Yoga
commenter cet article
26 juillet 2012 4 26 /07 /juillet /2012 15:21

 

 

 

ARTICLE EN COURS DE CONSTRUCTION

(septembre 2012)

Repost 0
Published by Yoga
commenter cet article
25 février 2012 6 25 /02 /février /2012 19:03

Présentation de l’Adhyatma Yoga

 

 

 

L'Adhyatma Yoga qui signifie « regard en direction du soi », s'inscrit dans le courant védantique non dualiste (Advaïta) de l'Inde.

 

Après avoir fermement retourné son attention vers le soi (Adhyatma Yoga), le sage est libéré des joies et des souffrances. Katha Upanishad I : 2, 12

 

 

L'Adhyatma Yoga est connu en occident par les témoignages des principaux disciples français de Swami Prajnanpad. Daniel, Colette Roumanoff, Frédéric Leboyer, Arnaud, Denise Desjardins, Olivier, Anémone Cambassedes, Roland de Quatre Barbes, sont allés de longues années en Inde auprès de Swami Prajnanpad recevoir ses enseignements et l'on ensuite fait connaître ou transmis, chacun à sa manière.

 

Sa transmission est orale sous forme d’entretien où l’élève interroge l’enseignant.

 

Les « Formules de Swami Prajnanpad » me paraissent bien adaptées pour montrer un aperçu du contenu de la voie et de ce que peut être une Sadhana (*).

 

 

Ces formules ont une histoire, Arnaud Desjardins les a reçues lors de sa Sadhana auprès de Swami Prajnanpad dans les différents séjours auprès de lui et je les ai moi-même reçues lors de mes séjours à Hauteville.

 

Il les notait soigneusement après chaque entretien puis il en a par la suite, fait un livre.

 

 

Elles sont reproduites dans le même ordre que le livre, et pour mieux en garder l'atmosphère et l'esprit dans lequel elles ont été reçues, j'ai gardé quelques commentaires d'Arnaud Desjardins.

 

 

(*) Sadhana : pratique permettant de maitriser une des voies du Yoga.

 

 

Formules de Swami Prajnanpad

 

S-Prajnanpad.jpg« La voie proposée par Swami Prajnanpad consiste à entendre avec un cœur et un esprit ouvert des affirmations souvent inattendues, déroutantes, parfois même choquantes au premier abord, à y réfléchir, avec toutes les ressources de notre intelligence et à voir, en dehors de nous et en nous-même, si ce que nous observons confirme ou non la vérité de ces paroles. Ce dont nous sommes intimement convaincus, pas parce qu'un maître nous l'a dit mais parce qu'il a réussi à nous le montrer, transforme tout naturellement notre perception de la réalité quotidienne et modifie notre manière d'y répondre. »

Arnaud Desjardins

Les formules de Swami Prajnanpad

Table Ronde

LES FONDEMENTS DE LA PRATIQUE

La question fondamentale

Que voulez-vous ?

Une terrible parole – dont je n'ai absolument pas mesuré le sens – a été les premiers mots que j'ai entendus de la bouche de Swâmiji : « What do you want ? » -« Qu'est-ce que vous voulez ? » Est-ce que vous voulez vous engager dans une aventure que toute l'histoire de l'humanité vous présente comme la plus grande, la seule qui conduise à la perfection au-delà de toute crainte et de toute souffrance, mais qui, comme tout ce qui a une valeur immense, doit être payée très cher ? Ou bien est-ce que vous voulez ce rêve de plus en plus généralisé dans lequel, sans avoir à traverser cette crise de mort et cette résurrection, on nous promet je ne sais quels pouvoirs miraculeux, quelle sagesse, quelle conscience supra-normale et autres merveilles ? Ce n'est pas parce que le mensonge a pignon sur rue et qu'il est partout répété par les gens cherchant à se rassurer que la vérité pourra être changée.

« What do you want ? » demandait si souvent Swâmiji. Que voulez-vous ? Est-ce que vous le voulez vraiment ? Est-ce que vous en ressentez la nécessité impérative ? Voulez-vous vivre le chemin ou le rêver ? Voulez-vous oui ou non vous évader de la prison ?

Lors de ma première rencontre avec Swâmiji, j'étais à la fois très touché et très dérouté. Confusément, je sentais que quelque chose de tout nouveau allait commencer dans mon existence. Swâmiji m'a posé une simple question : « What do you want ? ». C'est la question la plus simple. Vous êtes venu. Que voulez-vous ? J'ai répondu « atma darshan », la vision de l'atma, la vision du Soi. J'étais sincère. Depuis quinze ans, je pratiquais des techniques de vigilance et de méditation, depuis six ans je sillonnais l'Inde, je venais de vivre plusieurs mois en milieu tibétain, tellement impressionné par les grands rinpochés. Swâmiji a souri : « Very nice, très bien. » Je n'ai pas vu ce qui était contenu dans ce very nice très affectueux. Cinq ans après, je me suis retrouvé assis devant Swâmiji, les larmes aux yeux. J'ai demandé à Swâmiji : « Est-ce que Swâmiji se souvient de mes premières paroles ? » Swâmiji se souvenait. Mais cinq ans après, qu'est-ce que je voulais ? Je voulais si fort, si fort, si fort … quelque chose qui n'avait rien à voir avec la vision du Soi. Cinq ans pour en arriver là.

La vigilance

La vigilance est l'ascèse même qui vous conduira au but

L'acceptation (être un avec)A-Desjardins.jpg

La vérité est si simple

Acceptez, acceptez

Cela ne peut pas être toléré. Cela ne sera plus toléré dorénavant

Il n'y a pas d'issue en dehors de l'acceptation

Voyez et reconnaissez

Soyez non duel ici et maintenant

Pas ce qui devrait être, mais ce qui est

En toutes conditions et circonstances, la vérité est toujours une sans un second. Le mental crée un second

Swâmiji ne connaît rien d'autre que : être un avec

L'acceptation de soi-même

Acceptez-vous vous-même

Aucun déni sous quelque forme que ce soit

Méfiez-vous de l'idéalisme

La voix du père dit que c'est mal, Swâmiji dit que ce n'est pas mal

Dans le relatif, Arnaud, dans le relatif

Est-ce que vous voulez être sage ou avoir l'air sage ?

Si je suis un démon, eh bien je suis un démon

Pouvez-vous accepter que le pire du pire soit en vous et que le meilleur du meilleur est en vous ?

Swâmiji arrache les masques

L'action

La nécessité impérative est la clé de tout succès

Avant toute action, vérifiez celui qui agit

Pour faire, il faut un agissant

D'abord l'agissant, ensuite les actes

Ne confondez pas la réaction avec l'action

Quelle est la justice de la situation ?

L'action parfaite pour vous est celle qui contribuera à votre bonheur du moment, dans le lieu et dans les circonstances où vous vous trouvez

Vivre consciemment

Quoi, pourquoi, dans quel but, comment ?

Soyez ce que vous paraissez être, faites ce que vous paraissez faire

Intérieurement, activement passif ; extérieurement, passivement actif

Ce que vous avez à faire, faites-le maintenant

Vous pouvez !

Soyez audacieux

Vivez ce que vous connaissez et vous connaîtrez plus

La joie est dans l'action, pas dans la planification

L'acte est toujours juste, même si l'action est fausse

Souvenez-vous toujours de ceci : personne ne fait jamais le mal, en aucune condition, en aucune circonstance

C'est un mensonge de dire « je dois mais je ne peux pas »

Emotionellement, acceptez ; intellectuellement, voyez ce qui peut être fait, si quoi que ce soit doit l'être. En action, faites-le

Améliorez, mettez fin – ou acceptez

Comment tirer le meilleur parti du pire ?

Swâmiji n'agit pas, une action s'accomplit

L'ETUDE DE LA PRISON

L'émotion

L'émotion et le sentiment

L'émotion est un luxe inutile

Emporté par votre aveuglement émotionnel, vous êtes descendu en dessous du niveau humain

C'est un statut d'esclave

Vous n'êtes nulle part. Vous êtes une non-entité

L'émotion n'est jamais justifiée

Prenez l'émotion en tant qu'émotion

Annihilez la distinction entre vous et votre émotion

Laissez l'émotion avoir son jeu complet et s'évanouir

L'ego

L'ego, c'est le sceau du moi apposé sur le non-moi

Vous êtes une foule amorphe

Non pas « je regarde l'arbre » mais « l'arbre est regardé »

Le mental

Complexité, ton nom est mental

Le mental, quelle tragédie !

Personne ne vit dans le monde, chacun vit dans son monde

Tout est dans la manière de prendre – dans le fait même de prendre

Laissez-le à sa propre place

Tout est neutre, c'est vous qui le qualifiez de bon ou de mauvais

Cela a un goût bien à soi

La comparaison est fausseté

Le mental est si retors pour vous rouler, ou plutôt pour se rouler lui-même

Vos pensées sont des citations, vos émotions sont des imitations, vos actions sont des caricatures

Vous pensez que vous voyez et vous ne voyez pas que vous pensez

Rien que de la gamberge !

Que dit le mental, que dit la vérité ?

Le désir

Pas sans désir, mais libre du désir

Si c'est un péché, c'est Swâmiji qui ira en enfer

Soyez fidèle à vous-même tel que vous êtes situé ici et maintenant

Autorisez le jeu du mental

La pensée peut venir mais il n'y a pas d'inclination à la suivre

Swâmiji n'a jamais renoncé au monde, c'est le monde qui a renoncé à Swâmiji

Le poids du passé

Le chemin n'est pas dans le général mais dans le particulier

L'inconscient existe

On doit rendre l'inconscient conscient

Exprimez ce qui a été réprimé

Laissez-le sortir

Samskara et vasanas

Etre libre, c'est être libre du père et de la mère, rien d'autre

Swâmiji n'est pas un psychanalyste pour des patients

Une approche pleinement positive de l'existence

Swâmiji a eu un passé, Swâmiji n'a plus de passé

Les formules de Swami Prajnanpad (suite)

 

Repost 0
Published by Yoga
commenter cet article
28 juillet 2011 4 28 /07 /juillet /2011 15:00

 

Conférences sur la philosophie du yoga 

 

 

 

De l'irréel, conduit moi au réel, des ténèbres à la lumière, de la souffrance à la joie, de l'ignorance à la connaissance, de la mort à l'immortalité.

Extrait Upanishad

 

 

 

Tout ce qui est composé sera décomposé et retournera à son Origine ;

Mais ceux qui se sont éveillés à la Réalité sans commencement ni fin connaissent l'incréé, l'éternel.

                                                Evangile de Philippe planche 101

 

 

 

 

Ces conférences suivies de questions réponses traitent de sujets intéressant les hommes depuis la nuit des temps.


 


Les thèmes sont abordés suivant ma propre connaissance de la sagesse Védique à travers la philosophie du yoga, de l’Ayurveda et du Jyotish.

 


 


Un parallèle est fait avec l’enseignement du Christ venant principalement des évangiles apocryphes.

 

   


 

Les principaux thèmes sont : Dieu : mythe où réalité, résurrection ou réincarnation, le karma, libre arbitre, l'égo, le soi ou notre véritable nature, l'éveil, la libération des conditionnements, l'origine de la souffrance et du bonheur, la mort, l'illusion, la vérité, la sagesse, l'ignorance.



Ayurveda : les 4 âges et buts de la vie, prakriti, vikriti, le rôle de l’alimentation pour notre santé mentale et physique



Jyotish : comment,  suivant notre karma l’énergie des planètes influence notre quotidien.

 



Ces ateliers sont destinés à tous chercheurs spirituels, ou en quête de sens, de connaissance de soi. Ils sont suivis de questions réponses et pour ceux qui le souhaitent, d'une méditation.

 


Un vendredi soir par mois, d'octobre à juin
.

 

De 20H à 22 H au centre de Yoga de Cournon.

A partir de 22H Méditation.

 

Tarif : 10€ ou participation libre

 

 Inscription obligatoire par téléphone ou par email au plus tard, la veille.

 

 

 

 

Centre de Yoga & Ayurveda&Jyotish

Patrick ALLIN

Professeur diplômé en Yoga – Ayurveda – Jyotish

39 rue des Garennes – 63800 COURNON D'AUVERGNE
06 47 94 54 00 / 04 73 77 01 29
centre-de-yoga@hotmail.fr

www.yoga-vedanta-ayurveda.com 

 

   

Repost 0
Published by Yoga
commenter cet article
16 mai 2011 1 16 /05 /mai /2011 15:44


Formules de Swami Prajnanpad


 

Ces formules ont une histoire. Arnaud Desjardins les a reçues lors de sa Sadhana auprès de Swami Prajnanpad  dans les différents séjours auprès de lui, et je les ai moi-même reçues lors de mes séjour à Hauteville.

Arnaud Desjardins les notait soigneusement après chaque entretien. Il en a par la suite, fait un livre.

 

Même en dehors de leur contexte, elles sont toujours aussi incisives, précises, profondes, poussant à s'interroger.

 

Elles sont reproduites dans le même ordre que le livre, et pour mieux en garder l'atmosphère et l'esprit dans lequel elles ont été reçues, j'ai gardé quelques commentaires d'Arnaud Desjardins.

 

S-Prajnanpad.jpg

 

« La voie proposée par Swami Prajnanpad consiste à entendre avec un cœur et un esprit ouvert des affirmations souvent inattendues, déroutantes, parfois même choquantes au premier abord, à y réfléchir, avec toutes les ressources de notre intelligence et à voir, en dehors de nous et en nous-même, si ce que nous observons confirme ou non la vérité de ces paroles. Ce dont nous sommes intimement convaincus, pas parce qu'un maître nous l'a dit mais parce qu'il a réussi à nous le montrer, transforme tout naturellement notre perception de la réalité quotidienne et modifie notre manière d'y répondre. »

                                 Arnaud Desjardins

                                 Les formules de Swami Prajnanpad

Table Ronde

 

 

   

LES FONDEMENTS DE LA PRATIQUE

 

La question fondamentale

 

Que voulez-vous ?

 

Une terrible parole – dont je n'ai absolument pas mesuré le sens – a été les premiers mots que j'ai entendus de la bouche de Swâmiji : « What do you want ? » -« Qu'est-ce que vous voulez ? » Est-ce que vous voulez vous engager dans une aventure que toute l'histoire de l'humanité vous présente comme la plus grande, la seule qui conduise à la perfection au-delà de toute crainte et de toute souffrance, mais qui, comme tout ce qui a une valeur immense, doit être payée très cher ? Ou bien est-ce que vous voulez ce rêve de plus en plus généralisé dans lequel, sans avoir à traverser cette crise de mort et cette résurrection, on nous promet je ne sais quels pouvoirs miraculeux, quelle sagesse, quelle conscience supra-normale et autres merveilles ? Ce n'est pas parce que le mensonge a pignon sur rue et qu'il est partout répété par les gens cherchant à se rassurer que la vérité pourra être changée.

 

« What do you want ? » demandait si souvent Swâmiji. Que voulez-vous ? Est-ce que vous le voulez vraiment ? Est-ce que vous en ressentez la nécessité impérative ? Voulez-vous vivre le chemin ou le rêver ? Voulez-vous oui ou non vous évader de la prison ?

Lors de ma première rencontre avec Swâmiji, j'étais à la fois très touché et très dérouté. Confusément, je sentais que quelque chose de tout nouveau allait commencer dans mon existence. Swâmiji m'a posé une simple question : « What do you want ? ». C'est la question la plus simple. Vous êtes venu. Que voulez-vous ? J'ai répondu « atma darshan », la vision de l'atma, la vision du Soi. J'étais sincère. Depuis quinze ans, je pratiquais des techniques de vigilance et de méditation, depuis six ans je sillonnais l'Inde, je venais de vivre plusieurs mois en milieu tibétain, tellement impressionné par les grands rinpochés. Swâmiji a souri : « Very nice, très bien. » Je n'ai pas vu ce qui était contenu dans ce very nice très affectueux. Cinq ans après, je me suis retrouvé assis devant Swâmiji, les larmes aux yeux. J'ai demandé à Swâmiji : « Est-ce que Swâmiji se souvient de mes premières paroles ? » Swâmiji se souvenait. Mais cinq ans après, qu'est-ce que je voulais ? Je voulais si fort, si fort, si fort … quelque chose qui n'avait rien à voir avec la vision du Soi. Cinq ans pour en arriver là.

 

La vigilance

  

La vigilance est l'ascèse même qui vous conduira au but

 

 

A-Desjardins.jpg

 

 

L'acceptation (être un avec)

 

La vérité est si simple

Acceptez, acceptez

Cela ne peut pas être toléré. Cela ne sera plus toléré dorénavant

Il n'y a pas d'issue en dehors de l'acceptation

Voyez et reconnaissez

Soyez non duel ici et maintenant

Pas ce qui devrait être, mais ce qui est

En toutes conditions et circonstances, la vérité est toujours une sans un second. Le mental crée un second

Swâmiji ne connaît rien d'autre que : être un avec

 

 

L'acceptation de soi-même

 

Acceptez-vous vous-même

Aucun déni sous quelque forme que ce soit

Méfiez-vous de l'idéalisme

La voix du père dit que c'est mal, Swâmiji dit que ce n'est pas mal

Dans le relatif, Arnaud, dans le relatif

Est-ce que vous voulez être sage ou avoir l'air sage ?

Si je suis un démon, eh bien je suis un démon

Pouvez-vous accepter que le pire du pire soit en vous et que le meilleur du meilleur est en vous ?

Swâmiji arrache les masques

 

 

L'action

 

La nécessité impérative est la clé de tout succès

Avant toute action, vérifiez celui qui agit

Pour faire, il faut un agissant

D'abord l'agissant, ensuite les actes

Ne confondez pas la réaction avec l'action

Quelle est la justice de la situation ?

L'action parfaite pour vous est celle qui contribuera à votre bonheur du moment, dans le lieu et dans les circonstances où vous vous trouvez

Vivre consciemment

Quoi, pourquoi, dans quel but, comment ?

Soyez ce que vous paraissez être, faites ce que vous paraissez faire

Intérieurement, activement passif ; extérieurement, passivement actif

Ce que vous avez à faire, faites-le maintenant

Vous pouvez !

Soyez audacieux

Vivez ce que vous connaissez et vous connaîtrez plus

La joie est dans l'action, pas dans la planification

L'acte est toujours juste, même si l'action est fausse

Souvenez-vous toujours de ceci : personne ne fait jamais le mal, en aucune condition, en aucune circonstance

C'est un mensonge de dire « je dois mais je ne peux pas »

Emotionellement, acceptez ; intellectuellement, voyez ce qui peut être fait, si quoi que ce soit doit l'être. En action, faites-le

Améliorez, mettez fin – ou acceptez

Comment tirer le meilleur parti du pire ?

Swâmiji n'agit pas, une action s'accomplit

 

L'ETUDE DE LA PRISON

L'émotion

  

L'émotion et le sentiment

L'émotion est un luxe inutile

Emporté par votre aveuglement émotionnel, vous êtes descendu en dessous du niveau humain

C'est un statut d'esclave

Vous n'êtes nulle part. Vous êtes une non-entité

L'émotion n'est jamais justifiée

Prenez l'émotion en tant qu'émotion

Annihilez la distinction entre vous et votre émotion

Laissez l'émotion avoir son jeu complet et s'évanouir

 

 

L'ego

 

L'ego, c'est le sceau du moi apposé sur le non-moi

Vous êtes une foule amorphe

Non pas « je regarde l'arbre » mais « l'arbre est regardé »

 

 

Le mental

 

Complexité, ton nom est mental

Le mental, quelle tragédie !

Personne ne vit dans le monde, chacun vit dans son monde

Tout est dans la manière de prendre – dans le fait même de prendre

Laissez-le à sa propre place

Tout est neutre, c'est vous qui le qualifiez de bon ou de mauvais

Cela a un goût bien à soi

La comparaison est fausseté

Le mental est si retors pour vous rouler, ou plutôt pour se rouler lui-même

Vos pensées sont des citations, vos émotions sont des imitations, vos actions sont des caricatures

Vous pensez que vous voyez et vous ne voyez pas que vous pensez

Rien que de la gamberge !

Que dit le mental, que dit la vérité ?

 

 

Le désir

 

Pas sans désir, mais libre du désir

Si c'est un péché, c'est Swâmiji qui ira en enfer

Soyez fidèle à vous-même tel que vous êtes situé ici et maintenant

Autorisez le jeu du mental

La pensée peut venir mais il n'y a pas d'inclination à la suivre

Swâmiji n'a jamais renoncé au monde, c'est le monde qui a renoncé à Swâmiji

 

Le poids du passé

 

Le chemin n'est pas dans le général mais dans le particulier

L'inconscient existe

On doit rendre l'inconscient conscient

Exprimez ce qui a été réprimé

Laissez-le sortir

Samskara et vasanas

Etre libre, c'est être libre du père et de la mère, rien d'autre

Swâmiji n'est pas un psychanalyste pour des patients

Une approche pleinement positive de l'existence

Swâmiji a eu un passé, Swâmiji n'a plus de passé

   

 Les formules de Swami Prajnanpad (suite)

 

Repost 0
Published by Yoga
commenter cet article
16 mai 2011 1 16 /05 /mai /2011 14:33

L’eveil par le Yoga     témoignage   

 

 

L'expérience de l'unité …

La vérité du bonheur

   

 

Toutes les traditions, spiritualités, religions, voies de connaissance de part le monde, affirment avec des mots différents qu'il y a une autre réalité au-delà des apparences.


L'être humain porte en lui la potentialité d'une immense transformation.

 

Le vrai destin de l'être humain est de mourir à un certain niveau de conscience pour renaître à un autre en s'éveillant à sa véritable nature.

 

 

Quand l’élève est prêt, le maître apparaît

   

 

   Cela faisait plus de 25 ans que j’étais engagé dans une recherche spirituelle dont le Raja Yoga ainsi que l’Hatha Yoga et la méditation étaient les fils conducteurs.

 

 Cette Sadhana intense avait progressivement dénoué les conditionnements, refoulements, frustrations.

 

Avec l’ouverture du cœur spirituel, de profondes transformations intérieures s’étaient réalisées.

 

Régulièrement, des prises de conscience, Samâdhi, expériences spirituelles s’étaient produites, certes importantes mais pas décisives.

 

Une demande intérieure était toujours là et le mystère de la vie continuait à m’interroger.

Il devint alors évident que pour réaliser les états supérieurs du yoga, il fallait que je sois guidé par un être les ayant lui-même réalisés.

 

Cela faisait plus d’un an que je cherchais, pour des raisons familiales et professionnelle il m’était difficile d’aller en Inde, quand, en 2003, la providence mis sur mon chemin Arnaud DESJARDINS.

 

La première rencontre avec Arnaud DESJARDINS s’est donc faite au travers de l’un de ses ouvrages  où j’ai ressenti profondément qu’il serait mon maître. Je suis allé dès que possible à son Ashram pour un séjour de découverte où je me suis engagé en tant qu’élève.

   

Quelques mois se sont encore écoulés avant que la première retraite soit possible et je me suis engagé dans la voie dont l’essence m’a été rapidement accessible tout en continuant une pratique quotidienne de la méditation, du Hatha Yoga, et d’une alimentation * sattvique.  

 

C'est finalement lors d'une retraite à l'Ashram d'Hauteville que l'éveil se réalisa.

 

Cette expérience de la pure conscience transcende le sens de l'ego, le mental analytique, les 5 sens, le temps et l'espace ; un vide dans une plénitude.


Toutes les traditions, spiritualités, religions, voies de connaissance, essaient de rendre intelligible par des mots, des paraboles, un état d'être inexplicable qui ne peut être qu'expérimenté. Eveil à sa propre nature, réalité ultime, vérité, réalisation du soi, mort du vieil homme, déchirure du voile de l'ignorance, illumination, état christique, nature de Bouddha, béatitude, conscience pure, libération, fin de la dualité, etc. ne sont que des mots différents qui expriment la même expérience ou réalisation spirituelle et qui est le point commun de toutes ces voies de connaissances.

 
Si la vérité peut s'appréhender par l'étude des textes sacrés ainsi que par les témoignages d'êtres vivants ou décédés, seule l'expérience directe permet de mourir à un certain niveau de conscience pour renaître à un autre.


Après cette réalisation du Soi, je suis allé régulièrement en retraite à l'Ashram d'Hauteville, jusqu'à ce que ce nouvel état d'être s'imprègne, s'enracine, s'assimile, tout en continuant à vivre une vie familiale et professionnelle.

 

L’éveil n'est pas une fin, mais le début de la plus grande aventure humaine qui soit : vivre spirituellement tout en étant complètement intégré dans le monde

 

Témoignage

 

Aujourd’hui, comme me l'a témoigné Arnaud DESJARDINS en tenant mes 2 mains dans les siennes :


« Oui Patrick, pour vous aussi c'est possible, il faut y croire. Je témoigne ! »

 

Comme l'ont fait tant d'autres depuis la nuit des temps,  à mon tour je témoigne !

 

S’éveiller à sa véritable nature déjà présente, se libérer de tous les conditionnements nous permet d’accéder à la vérité de l’instant présent, porteur de quiétude au-delà de la dualité, libre intérieurement tout en étant totalement intégré dans le monde.

 

Oui, pour vous aussi c'est possible, quel que soit votre passé, quel que soit votre présent, la réalisation du soi ne se passera pas que dans la facilité mais, si vous le voulez vraiment, vous le pouvez.

 


Dans la Bhagavad Gita, il est dit : « Sur mille êtres, un seul cherche, sur mille qui cherchent, un seul trouve ».


Et pourtant, vous pouvez être celui là.

 

 

 Tout au long de ma Sadhana, j'ai été inspiré par de nombreux textes venant d'horizons différents.

 

J'ai choisi de vous  faire partager des extraits de quelques-uns de ces textes en rapport avec la tradition que je transmets, mais aussi avec ceux qui furent à l'origine de mon interrogation sur le sens de la vie.

 

-Evangile.

-Yoga Vasistha.

-Upanishad.

-Yoga sutra de Patanjali.

-Les formules de Swami Prajnanpad maître d’Arnaud DESJARDINS.

 

 

 

 

 

(*)Sattvique : pur, harmonieux, spirituel, honnête. Un des 3 états des gunas

 (*) Sadhana : moyen pour parvenir au but. Pratiques permettant de maîtriser l'une des voies du Yoga

(*) Dharma : action juste qui dépend du Karma et correspond à notre nature profonde

(*) Karma : loi de cause à effet qui inconsciemment nous influence dans nos actions présentes. Il existe 3 karma,  vie : passée, présente, future.

(*) Moksha : réalisation du soi, éveil à sa propre nature, libération des conditionnements

(*) Samadhi : état de conscience non duel, expérience : de la conscience pure, du soi, de la réalité ultime, de la vérité, de l'éternité.

Il y a plusieurs niveaux de Samadhi. Les premiers niveaux apportent une expérience inoubliable, mais le fonctionnement psychique habituel revient. Pour les autres niveaux, il y a un avant et un après le Samadhi. Le sens de l'ego et le fonctionnement habituel du psychisme sont transcendés, l'éveil à un autre niveau de conscience est réalisé.

,

 

Evangile de Thomas

Loggia 2.

 

Jésus disait :

« Que celui qui cherche,

Soit toujours en quête

Jusqu'à ce qu'il trouve,

Et quand il aura trouvé, il sera dans le trouble.

Ayant été troublé, il s'émerveillera,

Il régnera sur le tout. »

 

Evangile de Philippe

Page 55 – Planche 101

 

Tout ce qui est composé sera décomposé et retournera à son Origine ;

Mais ceux qui se sont éveillés à la Réalité sans commencement ni fin connaissent l'incréé, l'éternel.

 

Page 56 – Planche 102

 

Il n'y a qu'un nom qu’on n’entend pas dans le monde,

C'est le nom que le Père donne au Fils,

Il est au-delà de tout, il exprime le Père.

Le fils ne serait pas auprès du Père

Si le Père ne lui donnait pas un nom.

Ceux qui portent en eux ce nom n'en parlent pas.

Ceux qui ne le portent pas en eux n'en savent rien.

La Vérité se sert des mots dans le monde parce que sans ces mots Elle demeurerait totalement inconnaissable.

La Vérité est une et multiple afin de nous enseigner l'Un innombrable de l'Amour.

 

Page 58 – Planche 104

 

Ceux qui disent que le Seigneur est mort d'abord

Et qu'Il est ressuscité ensuite se trompent,

Car Il est d'abord ressuscité, Il est mort ensuite.

Si quelqu'un n'est pas d'abord ressuscité il ne peut que mourir.

S'il est déjà ressuscité il est vivant comme Dieu et Vivant.

 

Page 62 – Planche 109

 

Il est impossible que quelqu'un voie la réalité qui demeure

A moins de devenir comme elle.

La Vérité ne se réalise pas comme dans le monde,

Celui qui voit le soleil ne devient pas le soleil,

Celui qui regarde le ciel, la terre et tout ce qui existe

Ne devient pas ce qu'il regarde.

Mais si tu vois quelques choses dans cet autre espace,

Tu le deviens.

Qi tu connais le Souffle (pneuma) tu es le Souffle,

Si tu vois le Christ tu deviens de Christ,

Si tu vois le Père tu es le Père.

Dans cet Espace-Temple tu deviens toutes choses

Et tu ne te vois plus toi-même,

Puis dans ce Tout-Autre tu deviens toutes choses et tu ne cesses pas d'être toi-même.

 

Page 86 – Planche 132

 

La vérité est comme l'ignorance :

Cachée elle se repose en elle-même,

Mais quand elle se révèle, on la reconnaît, on la glorifie

Car elle est plus puissante que l'ignorance et l'erreur.

Elle donne la liberté.

Le Logos a dit : « Si vous connaissez la vérité, la vérité vous rendra libres. »

L'ignorance est esclavage,

La connaissance (gnosis) est libération.

Si nous reconnaissons la vérité nous en goûterons les fruits en nous-mêmes.

Si nous nous unissons à elle nous partagerons notre plénitude.

 

 

 

Yoga Vasistha

 

Chapître 12 Verset 12

 

En vérité, il est clair que les souffrances disparaissent avec la recherche du Soi (atma-vichara).

 

Chapître 77, verset 1 à 30 :

Le sage n'attend rien du futur et ne regrette rien du passé. Il vit sans être impliqué dans le présent, et malgré cela, tout est accompli (à travers lui).

Reposant, il demeure éveillé et inversement. Tout s'accomplit et il n'agit pas. Ayant intérieurement renoncé à tout, extérieurement il semble engagé dans l'activité la plus intense. Il demeure dans un état permanent d'équilibre.

Ses actions sont délibérées et justes, libres de toute implication et dualité.

Le sage n'est attaché par rien ni personne.

Son comportement semble doux ou dur pour celui qui l'est. Il est un enfant parmi les enfants, un vieil homme parmi eux, un héros parmi les héros, un jeune home parmi les jeunes et un affligé par mi les affligés.

De par ses nobles actions il ne cherche rien à obtenir, il est tout de noblesse ; il ne recherche ni n'est tenté par les plaisirs. Il n'est pas dépendant de la servitude ni même de la libération.

Les voiles de l'ignorance et de l'illusion ont été consumées par le feu de la sagesse. Libéré, l'oiseau de sa conscience s'est envolé très haut.

Il n'est pas emporté (par l'émotion et la joie) quand ses efforts portent leurs fruits, ni ne s'afflige s'ils ne s'accomplissent pas.

Il semble prendre et abandonner avec l'insouciance d'un enfant. Il n'est pas surpris si la lune brille chaudement ou si le soleil brille froidement. Sachant que le Soi – qui est l'infinie Conscience – peut manifester tous ces phénomènes, il n'en est pas surpris (Chap. 77, verset 30)

 

Chapître 66, verset 12 :

Celui qui est fermement établi dans le Soi, qu'il soit au repos ou engagé dans l'action, demeure en paix avec lui-même.

 

Chapître 21, verset 7 :

Le sage reconnaît la seule connaissance du Soi comme connaissance suprême (jnana). Au contraire, les autres formes de connaissances ne sont qu'une fausse connaissance due à la non-perception de la vérité (ou de l'essence des choses).

 

 

Upanishad

 

Extrait de Mundaka Upanishad :

Deux oiseaux,

Partenaires inséparables,

Sont perchés sur le même arbre,

L'un mange le fruit

Et l'autre le regarde

 

Le premier des oiseaux

Est notre soi individuel

Qui se nourrit des joies

Et des peines de ce monde.

L'autre est le Soi universel

Témoin silencieux de ce jeu.

 

Plongé dans le monde changeant,

Le soi individuel, égaré,

Déplore son manque de liberté.

Mais s'il découvre le Seigneur,

Tout empreint de puissance

Et plein de dignité,

Il échappe à toutes ses souffrances.

 

En vérité, Brahman est la vie même

Qui resplendit en tous les êtres.

Les sages, qui le connaissent,

Ne peuvent parler que de Lui.

Quant à celui qui nage

Dans la félicité du Soi,

Qui se délecte de son jeu

Mais n'en mène par moins

Une vie très active,

Celui-là est le plus grand

De tous ceux qui connaissent Brahman.

 

Extrait de Mandukya Upanishad 

 

Quant au soi unique est pur,

Indivisible,

Indescriptible,

Le bien suprême,

Un sans second,

Il correspond à OM

Dans sa totalité.

Celui qui s'ouvre à cela

Devient alors le Soi.

 

Extrait de Shvetâshvatara Upanishad, 1.9 

 

Il serait plus facile à l'homme de plier le ciel comme un drap que de mettre un terme à toutes ses souffrances sans se tourner vers toi.

 

Extrait de Mundaka Upanishad 

 

Purusha, en vérité,

Est l'Univers entier,

La source immortelle

De toute création,

Graine de toute action,

De toute méditation.

Celui qui Le découvre,

Caché dans le recoin

Le plus intime de l'être,

Dénoue les liens de l'ignorance

Même au cours de sa vie terrestre.

 

Pour recevoir cette connaissance,

Il faut te rendre auprès d'un maître,

Expert en écritures saintes

Mais aussi établi en Brahman.

 

  Extrait des yoga sutra de Patanjali

 

-1/2 : Le yoga est l’arrêt des fluctuation de la conscience.

-1/3 : Alors, la conscience pure, notre véritable nature se révèle.

 

 

 

 

 

Suite > >

 

 

 

Repost 0
Published by Yoga
commenter cet article
6 mai 2011 5 06 /05 /mai /2011 17:16

 

 

L'AYURVEDA

 

 

Un premier pas vers le bien-être en devenant l'acteur de votre santé.

 

 

Définition de l'Ayurveda

 

 

En sanskrit, " Ayur " signifie la vie, et " Veda " la science ou la connaissance. l’"Ayurveda" peut donc se traduire littéralement par " Connaissance de la vie ou de la longévité ".

La science des Rishis

L’Ayurveda, science vieille de 5000 ans développée dans l’Inde classique, a été élaborée par des Rishis ou Sages, à travers une fabuleuse Odyssée d’expériences menées pour mieux comprendre le fonctionnement de la nature, et à travers elle, de tous les êtres vivants. L’Ayurveda est aujourd’hui reconnue par l’O M S.

L’harmonie universelle

Si les principes de base de l’Ayurveda   n’ont jamais changé à travers les siècles, malgré tous les efforts pour en faire taire sa puissance, c’est parce qu’ils proviennent des lois universelles de la Nature, qui sont éternellement vraies. Il s’agit donc de la connaissance globale des moyens de vivre notre vie quotidienne en harmonie avec la nature et les principes cosmiques.

 

 

L'Ayurveda, médecine et art de vivre

 

 

La particularité de l’Ayurveda est celle d’une médecine holistique. Mais bien plus qu’un système de santé, c’est un art de vivre complet qui prend en compte tous les aspects de l’être humain, de ceux, plus abstraits et transcendantaux, de l’existence, jusqu’à ceux, plus matériels et concrets, du corps physique. C’est un moyen de comprendre sa vraie nature en profondeur

Des techniques variées

L’Ayurveda propose des outils pratiques et concrets, ancrés dans le quotidien, tels que le régime alimentaire, la détoxification et différentes techniques de purification, le yoga et les exercices respiratoires, la méditation, l’utilisation de remèdes à base de plantes ou de minéraux, le massage ainsi que d’autres méthodes de guérison holistiques.

Des méthodes douces et intuitives

Ses méthodes sont simples, non agressives et accessibles à tous. Bien que l’Ayurveda se base sur l’observation du fonctionnement de la nature pour comprendre les aspects physiques et non physiques de la vie, l’intelligence de la vie (Prana) ne peut pas être mesurée par les sens ou par les moyens de la technologie moderne (par ex. : processus de croissance du fœtus, de différentiation des cellules, processus de guérison…). L’Ayurveda reconnaît que la plupart des aspects de la vie ne sont pas physiques et ne peuvent donc pas s’étudier objectivement. Nous sommes donc contraints d’aborder cette science avec une approche parfois plus subjective ou intuitive. L’Ayurveda est un système de type énergétique…

 

 

 

Fonctionnement de l'Ayurveda

 

 

Microcosme et macrocosme

L’un des principes fondamentaux de l’Ayurveda est de considérer le microcosme à l’image du macrocosme. En d’autres termes, l’infiniment petit, de l’être humain jusqu’à la plus infime des molécules qui le composent, est le reflet de l’infiniment grand, des planètes ou des galaxies dans le cosmos, et fonctionne selon les mêmes principes.

Les cinq éléments

Ce qui se passe dans le monde et la nature se déroule de la même façon à l’intérieur de votre corps. C’est en observant la nature et son fonctionnement que les Sages de l’Himalaya ont découvert le principe des cinq états de matière ou cinq éléments, en sanskrit Pancha Maha Bhuta, c’est-à-dire l’éther ou l’espace, l’air, le feu, l’eau et la terre.

Les trois doshas

Ces états de matière, du plus subtil au plus concret, sont présents sous différentes combinaisons en toute chose et donc, dans le corps humain. C’est cette combinaison des cinq états de matière qui constitue les trois doshas ou humeurs biologiques : Vata Humeur biologique de l’air,   Pitta  Humeur biologique du feu  et Kapha Humeur biologique de l’eau .

 

 

Prakiti ou constitution natale

 

 

Chaque individu est constitué d’une combinaison unique de ces trois doshas, déterminée au moment de la conception et qui va représenter sa constitution natale ou Prakriti Nature première, constitution biologique .

L’équilibre implique la santé

Les trois doshas sont des forces biologiques intelligentes qui se manifestent dans votre corps et gouvernent tous les processus, coordonnent et dirigent toutes les structures et substances dans la physiologie humaine, sans exception. Lorsque les trois doshas sont en équilibre, c’est-à-dire lorsque leur combinaison retrouve sa position initiale, qui est celle de votre constitution, vous êtes en bonne santé.

Le déséquilibre implique la maladie

Cependant, si votre mode de vie, votre alimentation, votre état psychologique ou émotionnel ou tout autre facteur externe dérangeant votre organisme perturbent cet équilibre, vous rencontrez des problèmes ou une situation de déséquilibre, qui peut, à terme, mener à la maladie.

Le Vikriti Nature des maladies ou déséquilibre temporaire

Cet état ou situation de déséquilibre temporaire est appelé Vikriti. C’est du maintien de l’équilibre des trois doshas que dépend l’état de santé

 

 

L'aide d'un professionnel

 

Il est souvent extrêmement difficile de distinguer les deux états tant ils sont subtilement amalgamés. L’assistance d’un professionnel de l’Ayurveda est alors généralement fort utile. Lorsque de nombreux déséquilibres sont présents, vouloir se soigner seul est souvent source de confusion, voire d’erreurs qui pourront amener à l’effet inverse. Les constitutions mixtes sont également plus difficiles à équilibrer que les constitutions pures.  

Un bilan ayurvédique par un professionnel

 

L’objectif d’un bilan ayurvédique est dans un premier temps de déterminer votre constitution natale, puis l’état de déséquilibre, afin d’en trouver les causes et de vous proposer des traitements.

Le praticien en ayurveda est un véritable éducateur de santé dont l’objectif ne consiste pas seulement à soulager vos symptômes, mais surtout à identifier les raisons qui ont amené les déséquilibres, dans le but de les corriger pour agir durablement et en profondeur sur l’harmonie et l’équilibre de votre corps.

Un entretien complet

 

La première phase du bilan ayurvédique consiste donc à mener un entretien selon un protocole incluant l’observation, le toucher et l’investigation ou interrogation. L’examen des pouls, de la langue, de la peau, des yeux, des ongles permettra d’obtenir des éléments complémentaires. Votre praticien vous interrogera sur vos habitudes de vie, l’état de votre digestion et de votre élimination (selles, urine, sueur), votre alimentation, votre sommeil, votre fonctionnement mental et émotionnel, votre passé médical etc.

Un programme personnalisé

Dans un second temps, le praticien en Ayurveda établira un programme totalement personnalisé afin de rectifier vos déséquilibres en agissant sur leurs racines au moyen de différents outils thérapeutiques tels que :
- Règles d’hygiène de vie (rythmes, horaires, activités) ;
- Alimentation, régime ayurvédique ;
- Soins corporels et massages ayurvédiques ;
- Utilisation d’épices et de compléments alimentaires ;
-Thérapies venant du yoga : asana, krya, pranayama, mantra, visualisation, méditation.
-Psychologie appliquée pour le contrôle du mental et des émotions  propre au yoga et à l’Ayurveda 

- Thérapies subtiles : aromathérapie, thérapie par les sons, par les pierres et les couleurs ; Toute autre méthode qu’il jugera adaptée au patient et à la situation.

Des méthodes adaptées

Bien évidemment, les méthodes utilisées sont spécifiques à chaque praticien selon ses choix et sa formation. La fréquence des visites dépendra là aussi du choix du praticien. Le bilan ayurvédique complet vous aide à mieux comprendre votre fonctionnement et votre métabolisme au quotidien, et vous donne les clés pour remédier aux maux qui dérangent votre équilibre naturel. Il ne remplace en rien une consultation médicale et ne se substitue pas à un traitement médical.

 

 

L'Ayurveda : pour qui ?

 

 

L’ Ayurveda est un système de santé universel, dont les règles de bien-être peuvent s’appliquer à chacun d’entre vous, adulte, enfant ou personne âgée, quelles que soient vos habitudes de vie, votre culture ou l’environnement dans lequel vous vivez…

Un très large public

L’Ayurveda est une pratique destinée à un très large public du fait de ses méthodes douces, adaptables et personnalisées qui maintiennent et préservent la santé. Adultes, enfants et personnes âgées, tout le monde peut profiter des bienfaits de l’Ayurveda.

Ayurveda et qualité de vie

Votre praticien ne vous demandera d’ailleurs ni de vous nourrir de currys ou autres plats exotiques ni de partir en chasse de produits rares et chers pour améliorer votre équilibre alimentaire. L’Ayurveda s’adresse avant tout à ceux qui souhaitent améliorer leur qualité de vie, au quotidien et pendant de nombreuses années. La santé de l’unité corps-âme-esprit permet l’épanouissement de l’être entier dans toute activité de la vie.

Recherche de l’équilibre et du bien-être

L’Ayurveda fournit les moyens théoriques, pratiques et spirituels pour atteindre un état de bien-être général. Si le praticien vous guide et vous accompagne dans cette recherche de l’équilibre et du bien-être, il faut savoir que l’Ayurveda vous demandera une participation active dans cette voie. Il vous faudra développer une véritable responsabilité vis-à-vis de votre propre santé à tous les niveaux, afin d’obtenir des résultats satisfaisants.

Votre guérison dépend de vous

L’Ayurveda attache beaucoup d’importance aux pratiques quotidiennes : vous êtes fait de ce que vous faites chaque jour car vos actions déterminent le contenu de votre conscience ainsi que le niveau de votre énergie physique. Il est donc très important de prendre vous-même la responsabilité de vous guérir et de ne pas vous reposer sur quelqu’un d’autre.

Des changements en douceur

C’est une voie qui exige discipline et détermination mais il n’est jamais souhaitable de vouloir tout changer en même temps : votre corps et votre esprit ont besoin de temps pour se " reprogrammer ", et il est important d’opérer ces changements en douceur,…

 

 

 

Namasté

 

 

Santé, diététique, hygiène de vie par l'Ayurveda  

Repost 0
1 janvier 2011 6 01 /01 /janvier /2011 17:40

SATSANG

     

     

Sat : Vérité    Sang : en compagnie

     

Traditionnellement, le Satsang signifie : s'asseoir auprès d'un sage ou d'un enseignant qui transmet la vérité et de l'interroger.

   

Ces questions peuvent concerner les techniques d'Hatha Yoga ou ce que vous vivez en cours collectif, mais aussi le Yoga de la Connaissance applicable à chaque instant de notre existence.

 

Comment équilibrer notre vécu intérieur avec les situations extérieures, la forme et le sans-forme, le matériel et le spirituel.

 

Comment vivre la situation conflictuelle, quelle soit relationnelle, professionnelle, sentimentale, mais aussi les maladies, accidents, non pas dans un trouble intérieur qui amène bien souvent à la colère, la violence, la peur, angoisse, anxiété, jalousie, stress, mais dans la sérénité et la quiétude.

 

Oui, c'est possible en intégrant dans notre quotidien la philosophie et les techniques des Yoga de la Connaissance qui ont pour noms : Raja-Yoga et Adyathma-Yoga.

 

Ces techniques nous permettent de dépasser notre propre histoire qui ne cesse de nous projeter dans le passé ou le futur par les pensées, nous empêchant de vivre l'instant présent.

 

Seul l'instant présent existe et c'est surtout en le vivant en pleine conscience et en harmonie sur tous les plans de votre être, mais aussi sur les plans du monde de la forme et du sans-forme (du matériel ou du spirituel), que l'on accède à la sérénité qui est toujours là en attente d'être vécue. Alors le Yoga nous élève à une véritable art de vivre.

 

   

Le Satsang se déroule dans une ambiance d'ouverture aux autres où il n'y a pas de bonnes ou mauvaises questions, mais des questions qui nous concernent tous de près ou de loin. Plus vous vous impliquez dans votre question, plus elle pourra être décisive pour vous.

   

   

   

Il est précédé et se termine par une méditation.

     

   

    Uniquement en participation libre

 

Tous les lundis à 21h40 et les jeudis à 21h10

Tous les 1ers vendredis de chaque mois à 20h au Centre de Cournon

(sauf jours fériés ou vacances scolaires).

   

   

S'inscrire par téléphone au 06.47.94.54.00 ou 04.73.77.01.29

Ou mail : centre-de-yoga@hotmail.fr

 

Inscription obligatoire, au plus tard la veille, pour le Satsang du Vendredi

Repost 0
Published by Yoga - dans ACTIVITES
commenter cet article
29 juin 2010 2 29 /06 /juin /2010 18:59

Donation

 

Uniquement pour les élèves engagés dans une démarche spirituelle

pour les activités suivantes :

 

 

Méditation - Satsang - Entretien spirituel 

 

Le Centre de Yoga  ne fonctionne pas d'une manière commerciale, en accord avec l'esprit traditionnel de l'Inde. 

 

 

 

La donation est dans l'esprit du Yoga mais aussi de toutes les voies spirituelles. 

 

La spiritualité, peut avoir un coût pour être transmise, mais ne peut ni s'acheter ni se vendre et ne répond pas à la logique commerciale habituelle, car elle ne se situe pas uniquement sur un plan matériel. 

 

Dans la société occidentale où tout a un prix, la donation  est une véritable gageure. La donation demande un acte conscient, responsable, où chacun en fonction de sa situation doit évaluer ce qui est juste en fonction de ce qu'il reçoit, et cela demande certaines fois de réorganiser ses activités. Une gestion consciente de l'existence dans tous les domaines est la clef de voûte de la structuration intérieure sans laquelle aucun cheminement n'est possible. 

 

Profiter de la non-tarification pour donner le moins possible alors que nos moyens nous permettraient d'être plus généreux, irait à l'encontre d'un comportement adulte, conscient, juste, et finalement à l'encontre de nous-mêmes et de notre propre épanouissement. 

 

Dans les textes il est dit que l'argent, le pouvoir, le sexe, le plaisir, sont des domaines fondamentaux où se jouera la lutte entre la servitude et la liberté. 

 

     

Le thème de l'argent peut générer en vous des interrogations, malaise, doutes, émotions. N'hésitez pas à l'aborder avec l'enseignant qui apportera tous les éclaircissements nécessaires. 

   

 

 

 

   Accueil - Contact

 

Repost 0

Présentation

  • : centre de yoga et ayurveda
  • centre de yoga et ayurveda
  • : le centre de yoga-ayurvéda- jyotish propose des activités toutes basées sur le bien être, l'amélioration de sa santé, la connaissance de soi, le développement personnel, la quête de sens, la spiritualité. Toutes ces activités se font soit en cours collectif, individuel, entretien, consultation, atelier, retraite, dans des locaux spécialement aménagés dans un cadre de verdure.
  • Contact

Texte Libre

 Page d'accueil        
     

 

            PRÉSENTATION   

 

³Hatha-Yoga, Raja-Yoga  (FIDHY, IFY, FNEY)

³Adyathma-Yoga

³Textes traditionnels 

³Présentation de l'Enseignant

 

 

 

        ACTIVITÉS DU CENTRE DE YOGA - HORAIRES - TARIFS 
 

  YOGA

³ Hatha-Yoga en cours collectifs

³Méditation - Satsang

³ Hatha-Yoga en cours individuel (Sadhana)

 

       

 

      ATELIER MENSUEL

Se transformer intérieurement pour mieux assumer les différents rôles de l'existence

 

³Hatha-Yoga / Raja-Yoga

³Donation

 null  

 

³ Actualités du Centre de Yoga 

 


                                           INFORMATIONS PRATIQUES    

 

³Contact, adresse, photos du centre

 

Texte Libre

Pages