Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juillet 2008 6 19 /07 /juillet /2008 17:05

UNE VOIE DE CROISSANCE INTERIEURE

De l’infantilisme à l’état adulte

Moi seulement, moi et les autres, les autres et moi, les autres seulement

Vous êtes un mendiant, vous mendiez l’amour

Dépendre de l’autre, dépendre de soi, indépendance

Dissociez l’adulte et l’enfant

La banque, c’est la mère

Avoir des émotions, c’est être un enfant. Seul l’enfant a des émotions, pas l’adulte

100 % adulte, c’est le sage

Le sage est un enfant, avec l’illumination en plus

Apportez à Swâmiji le certificat de la femme (ou du mari)

Le chemin pour « Etre »

Etre

Etre, c’est être libre de l’avoir

Tout lieu est un lieu pour être

Le dharma, voie royale pour « être »

L’individu et la personne

L’homme n’a pas de devoir, l’homme n’a que des droits et des privilèges

Pas au prix de votre vie

La dignité de l’homme

L’homme en tant qu’homme

Vous, vous-même, dans votre propre dignité intrinsèque

C’est au-dessous de votre dignité

Donner une haute opinion de ce qu’est l’homme

L’accomplissement

Connaître, c’est être

Est-ce que vous voulez une moitié de vie ou la totalité de la vie ?

 

J’ai fait ce que j’avais à faire, j’ai reçu ce que j’avais à recevoir, j’ai donné ce que j’avais à donner

 

UNE RELATION CONSCIENTE

La relation à l’autre

L’autre est différent

Il n’y a pas de don si l’autre ne reçoit pas

L’amour, c’est du calcul

L’amour consiste à aider l’autre à relâcher ses tensions

Traitez la cause et non pas l’effet

Celui qui maintient l’autre en esclavage est lui-même esclave

L’homme et la femme

Que dit la nature ?

Les cinq critères d’un amour réussi

Le sentiment d’être des compagnons

Etre à l’aise

Deux natures qui ne soient pas trop différentes

Une foi et une confiance totale

Une forte impulsion à rendre l’autre heureux

La mère et le père

Il n’y a pas de bonne mère, pas de mauvaise mère ; ou bien elle est une mère ou bien elle n’est pas une mère

Etre une mère ne consiste pas à mettre bas

Non pas « c’est mon fils » mais « je suis son père »

Vous tuez l’enfant !

Soyez fort mais pas dur, ferme mais pas sévère

Adieu, mon fils, adieu

 

L’EXIGENCE DE LA VOIE

Les grandes lois de l’existence

La vie est un festival de nouveauté (loi du changement)

S’il y a deux, deux sont différents (loi de la différence)

Physique signifie attraction et répulsion (loi de l’attraction et de la répulsion)

La peur est une attraction négative

Tout ce qui vient à vous parce que vous l’avez attiré

Tout ce qui vient à vous vient comme un défi et comme une opportunité

Derrière toute manifestation, cherchez la cause non manifestée. La manifestation est irréelle, le non manifesté est réel

Les étapes du cheminement

Digérez, assimilez, faites-en votre propre substance

Pas à pas

Vous ne pouvez pas sauter de l’anormal au supra normal

D’abord normal, ensuite supra normal

Vous pouvez accélérer le processus mais vous ne pouvez pas sauter

La révolution est la culmination de l’évolution

Le prix à payer

Ce n’est pas une plaisanterie

Vous aurez à payer le prix complet

La voie n’est pas pour le lâche mais pour le héros

Ne le faites pas bon marché

La relation au maître

Vous avez le droit de tester le guru

Si vous avez un doute – et le doute n’est que normal et naturel – vous avez le privilège de demander et d’être convaincu, pas d’interpréter

Swâmiji n’a pas de disciples, seulement des candidats à l’état de disciple

Pourquoi prenez-vous le temps et l’énergie de Swâmiji ?

Laissez Swâmiji vous empoisonner !

Vous pouvez suivre Swâmiji, vous ne pouvez pas imiter Swâmiji

Amour infini, patience infinie

Que puis-je entrevoir de la libération ?

Savez-vous ce qu’est la libération ? Le relâchement complet de toutes les tensions, physiques, émotionnelles et mentales

L’esclavage complet, c’est la liberté parfaite

Vous êtes la paix, vous êtes la vérité

Il n’y a pas celui qui voit et ce qui est vu, il n’y a que la vision

Il y a d’innombrables naissances et morts mais, en vérité, il n’y a ni naissance ni mort

Swâmiji mange Swâmiji à l’aide de Swâmiji. Qui est Swâmiji ?

 

« En guise de conclusion :

 

BE HAPPY !  – Soyez heureux !

 

J’ai entendu un jour un commandement tout à fait étonnant de la bouche de Swami Prajnanpad. C’était à la fin de mon premier séjour auprès de lui, en mars 1965. Je m’étais mis en tête que, quand on avait rencontré son gourou, celui-ci devait donner une initiation en bonne et due forme, et notamment un « mantram ». Mais Swâmiji avait éludé mes tentatives en ce sens. Je m’y suis alors pris autrement et je lui ai demandé : « Je voudrais que Swâmiji, à défaut d’un mantram, me donne une formule qui résume tout son enseignement en quelques mots ». Il m’a répondu : « Oui, au moment de votre départ, Swâmiji vous donnera la formule ». Le jour de ce départ approche et un matin, après le petit-déjeuner, je vais dire au revoir à Swâmiji, assez impressionné d’avoir connu un sage qui parlait anglais, qui répondait à mes questions et qui me donnait un enseignement détaillé et méthodique. Et Swâmiji m’annonce : « Maintenant Swâmiji va vous donner la formule ». Il me regarde et il me dit assez solennellement mais en souriant : « Be happy, Arnaud », « Soyez heureux ».

 

Je n’étais pas spécialement malheureux à ce moment-là, ma vie professionnelle s’était considérablement améliorée après des années assez dures à vivre, j’étais passionné par mes longs voyages en Asie, par les tournages de films, j’aimais beaucoup mon existence aventureuse et livre de cinéaste-explorateur, mais ce « Be happy, Arnaud » m’a fait éclater en sanglots. C’était si simple, si fort, si terrible que je l’ai senti comme un commandement solennel. Je n’avais pas envisagé la vie spirituelle d’une manière aussi directe et aussi simple. J’avais envisagé les états supérieurs de conscience, les Samâdhi, mais ces mots étaient totalement inattendus pour moi. Le but de la spiritualité était aussi simple que cela. Je ne pouvais ni fuir ce but ni tricher avec lui. Si je prenais Swâmiji au sérieux – et je prenais Swâmiji au sérieux – je ne pouvais plus oublier ces mots …  

Thank yourself. Remerciez-vous vous-même.

Un jour, j’ai vraiment dit merci à Swâmiji. Et j’étais sincère. Ce n’était pas un « thank you » du bout des lèvres. Il m’a répondu : « Remerciez-vous vous-même ». J’ai ressenti avec le cœur ce qu’il voulait dire : « Vous êtes heureux grâce à Swâmiji ? Eh bien, remerciez-vous d’être venu à l’ashram. Remerciez-vous d’être resté au lieu de partir à la première difficulté. Remerciez-vous d’avoir écouté Swâmiji, au lieu de répondre « oui, mais … » dès qu’il ouvrait la bouche. »

 

La gratitude vis-à-vis de vous-même, voilà l’un des premiers sentiments religieux que vous pouvez connaître. Ce n’est pas de l’égoïsme. L’égocentrisme, c’est ce à quoi nous sommes condamnés quand nous ne pouvons pas nous aimer. Et l’amour de nous-mêmes, pas la vanité ou l’amour-propre, le véritable amour viendra par la reconnaissance : « Oh, j’ai été enfin capable de me rendre heureux ».

"Les Formules de Swami Prajnanpad", Collection "Les Chemins de la Sagesse" dirigée par Véronique Loiseleur, Edition La Table Ronde

Partager cet article

Repost 0
Published by Allin - dans Textes
commenter cet article

commentaires

benezech 11/06/2014 17:15


est ce que quelqu'un pourrait m'aider a comprendre cette formule '' l'amour c'est du calcul''? merci ....

Geneviève MARTIN BOISSY 09/06/2016 08:32

L'amour est calcul dans le sens nous réfléchissons à la manière de le donner.Par exemple, savoir comment donner le meilleur de soi-même dans chaque situation et avec chaque être, avec ce que nous sommes. :-)

nessa:0091: 09/08/2011 13:27



merci du partage :)  je me réjouis d'être tombé sur ce merveilleux site



maillot jean-louis 03/02/2010 00:55


c'est merveilleux


Acouphene 05/07/2009 18:34

Merci, un grand maître de sagesse !!!

Présentation

  • : centre de yoga et ayurveda
  • centre de yoga et ayurveda
  • : le centre de yoga-ayurvéda- jyotish propose des activités toutes basées sur le bien être, l'amélioration de sa santé, la connaissance de soi, le développement personnel, la quête de sens, la spiritualité. Toutes ces activités se font soit en cours collectif, individuel, entretien, consultation, atelier, retraite, dans des locaux spécialement aménagés dans un cadre de verdure.
  • Contact

Texte Libre

 Page d'accueil        
     

 

            PRÉSENTATION   

 

³Hatha-Yoga, Raja-Yoga  (FIDHY, IFY, FNEY)

³Adyathma-Yoga

³Textes traditionnels 

³Présentation de l'Enseignant

 

 

 

        ACTIVITÉS DU CENTRE DE YOGA - HORAIRES - TARIFS 
 

  YOGA

³ Hatha-Yoga en cours collectifs

³Méditation - Satsang

³ Hatha-Yoga en cours individuel (Sadhana)

 

       

 

      ATELIER MENSUEL

Se transformer intérieurement pour mieux assumer les différents rôles de l'existence

 

³Hatha-Yoga / Raja-Yoga

³Donation

 null  

 

³ Actualités du Centre de Yoga 

 


                                           INFORMATIONS PRATIQUES    

 

³Contact, adresse, photos du centre

 

Texte Libre

Pages