Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juillet 2008 6 19 /07 /juillet /2008 16:51

Présentation des textes fondateurs du Yoga et de l’Ayurveda :

-         Yoga Sutra de Pantajali

-          Samkya Karika

-         Upanishad

-         Bhagavad Gîta

-         Yoga Vasishtha

-         Hatha Yoga Pradîpika

La pratique s’appuie toujours sur des textes traditionnels de l’Inde.

 

YOGA SUTRA DE PATANJALI


Il est l’un des six darsana, système philosophique de l’Inde, composé de 195 aphorismes.

Traditionnellement il se transmet oralement, en tête-à-tête.

Il est d’une profonde richesse et considéré comme un moyen privilégié pour la découverte du soi.

 

SAMKHYA KARIKA


Œuvre indienne dont la valeur est exemplaire et universelle, le "SAMKHYA KARIKA" a influencé la majorité des systèmes de pensées de l’Inde et plus particulièrement le Yoga et l'Ayurveda.

Le "SAMKHYA KARIKA"  , traité du dénombrement, rédigé par le Sage KAPILA quelques siècles avant notre ère, expose le point de vue de la métaphysique indienne et forme l’un des 6 Darshana.

Le SAMKHYA est souvent associé au Yoga de Patanjali.

D'après le Samkhya, toutes les manisfestations extérieures et intérieures ont pour origine une cause substantielle commune la PRAKRTI, composée de 3 éléments fondamentaux les GUNA (SATTVA :"la stabilité", RAJAS : "l'activité" et TAMAS : "l'inertie"). Le monde se manifeste de manière différente selon la proportion de ces 3 entités. Mais il existe aussi une entité de nature opposée à PRAKRTI, qui ne subit, elle, aucun changement, nommée PURUSHA : la Conscience Pure.

 

 

UPANISHAD

 

Les Upanishads constituent l’un des ensembles les plus typiques de la pensée de l’Inde ancienne et possèdent un caractère ésotérique.

Le terme "UPANISHAD" se traduit par "équivalence" , " assis auprès de" et désigne un corpus de textes à tendance spéculative.

Upanishad désigne un enseignement oral reçu auprès d'un maître. Cet enseignement insiste sur l'équivalence entre l'âme individuelle: ATMAN et le Créateur de l'Univers: BRAHMAN, et sur l'équivalence entre le microcosme et le macrocosme. Cette équivalence a constitué un véritable changement par rapport aux VEDA, car elle envisage la possibilité de la réalisation par le biais d'une expérience personnelle.

Les Upanishad constituent une des bases de l'enseignement du Yoga et donnent beaucoup de renseignements techniques pour créer les conditions favorables à la réalisation de l'état d'unité.

Extraits :

« Le seuil de la Réalité est recouvert d’un voile de lumière dorée. Dévoile-le, ô Seigneur, car mon dharma consiste à vivre la vérité ». Isha Upanishad

« Il serait plus facile à l’homme de plier le ciel comme un drap que de mettre un terme à toutes ses souffrances sans se tourner vers Toi ». Shvetashvatara Upanishad

 

 

BHAGAVAD GITA


La "Bhagavad Gîta" , le Chant du Bienheureux, est, parmi les textes religieux indiens, l'un des plus populaires. Il appartient au Mahabharata, épopée indienne écrite il y a environ 2000 ans, et s'ouvre sur le champ de bataille du "dharma" par le désarroi d'Arjuna, un chef de guerre, hésitant à affronter ses cousins dans une guerre fratricide.


Le dieu Krishna ayant pris l'apparence de son cocher, lui enseigne en dialoguant avec lui, les voies du Karma Yoga, du Jnana Yoga et du Bhakti Yoga.

Extraits: IX.26 à 36 "

En vérité, des fruits du bien et du mal tu seras affranchi, ils sont liés à l'action. Je ne fais pas de distinction dans tout ce qui existe, nul n'est rejeté ni choisi, mais ceux qui s'ouvrent à Moi de tout leur coeur, ils sont en Moi et je suis en eux. On entre aussitôt dans le plan créateur, on atteint une sérénité sans faille. Rends-toi à l'évidence, Arjuna, ouvert à DIEU, on échappe à la mort." .

 

 

YOGA-VASISHTHA


Le yoga Vâsishtha est vénéré en Inde tant par sa teneur philosophique et sa mystique, que pour sa beauté littéraire. Rédigé au VP siècle, ce texte est un des sommets de la spiritualité, au même titre que la Bhagavad Gîtâ ou le Râmâyana. Il est reconnu comme l’enseignement ultime. Le Yoga Vâsishtha forme une synthèse du yoga, du Sâmkhya, des Uspanishad et du bouddhisme. Le sage Vasishtha nous guide sur la voie de l’éveil et de la joie.


Une des grandes originalités du Yoga Vâsishtha est qu’il considère l’expérience directe de la Réalité comme la seule et ultime source de connaissance, et donc d’ expérience libératrice. Cette prise directe avec la Réalité passe par une profonde vigilance, d’instant en instant. Une spiritualité libre à la base, qui ne prescrit aucune Écriture, aucun chemin plus qu’un autre, si ce n’est celui de la connaissance du Soi. A travers cette connaissance, la Réalité peut se manifester et se révéler dans l’”intelligence du coeur”, celle qui fait dire au sage Vâsishtha: “Râma, sois un grand homme d’action, un homme de grande expérience et un grand sage”.

Quelques versets :

Chapître 10, verset 21 :

Le bonheur suprême appelé nirvâna, la cessation des morts et des renaissances, ne s’atteint que par la connaissance.

Chapître 12, verset 12 :

En vérité, il est clair que les souffrances disparaissent avec la recherche du Soi (atma-vichara).

Chapître 21, verset 7 :

Le sage reconnaît la seule connaissance du Soi comme connaissance suprême (jnana). Au contraire, les autres formes de connaissances ne sont qu’une fausse connaissance due à la non-perception de la vérité (ou de l’essence des choses).

Chapître 77, verset 1 à 30 :

Le sage n’attend rien du futur et ne regrette rien du passé. Il vit sans être impliqué dans le présent, et malgré cela, tout est accompli (à travers lui).

Reposant, il demeure éveillé et inversement. Tout s’accomplit et il n’agit pas. Ayant intérieurement renoncé à tout, extérieurement il semble engagé dans l’activité la plus intense. Il demeure dans un état permanent d’équilibre.

Ses actions sont délibérées et justes, libres de toute implication et dualité.

Le sage n’est attaché par rien ni personne.

Son comportement semble doux ou dur pour celui qui l’est. Il est un enfant parmi les enfants, un vieil homme parmi eux, un héros parmi les héros, un jeune home parmi les jeunes et un affligé par mi les affligés.

De par ses nobles actions il ne cherche rien à obtenir, il est tout de noblesse ; il ne recherche ni n’est tenté par les plaisirs. Il n’est pas dépendant de la servitude ni même de la libération.

Les voiles de l’ignorance et de l’illusion ont été consumées par le feu de la sagesse. Libéré, l’oiseau de sa conscience s’est envolé très haut.

Il n’est pas emporté (par l’émotion et la joie) quand ses efforts portent leurs fruits, ni ne s’afflige s’ils ne s’accomplissent pas.

Il semble prendre et abandonner avec l’insouciance d’un enfant. Il n’est pas surpris si la lune brille chaudement ou si le soleil brille froidement. Sachant que le Soi – qui est l’infinie Conscience – peut manifester tous ces phénomènes, il n’en est pas surpris (Chap. 77, verset 30)

Chapître 66, verset 12 :

Celui qui est fermement établi dans le Soi, qu’il soit au repos ou engagé dans l’action, demeure en paix avec lui-même.

L’absolu est au-delà de tout changement

Méthode proposée par Väsishtha :

a)     La dissolution du mental (manonâsha) à travers la réalisation de son irréalité

b)     La négation de l’imagination (samkalpa-cheda)

c)      Le détachement envers le plaisir des sens (indriyas)

d)     Le renoncement aux désirs (vâsana-tyâga) à travers leur accomplissement

e)      La dissolution du sens de l’ego (aham-bhâvanasha)

f)       La pratique soutenue (asangâ-bhyâsa)

g)      L’équanimité (samatâ)

h)     La liberté dans l’action (karma-moksha)

i)        Le détachement suprême (vaïrâgya)

j)        L’expérience de l’Absolu (samâdhi).

 

"Le Yoga Vasishtha" Traduction et commentaires Patrick Mandala - Editions Accarias L'Originel

 

 

HATHA YOGA PRADIPIKA

 

La "HATHA YOGA PRADIPIKA", la petite lampe du yoga, écrit au 15e siècle, expose l'enseignement du yoga de façon extrêmement pragmatique.



Il propose d'obtenir l'état de réalisation de la conscience par des techniques de contrôle du corps : ASANA, de contrôle respiratoire : PRANAYAMA, par des gestes particuliers agissant sur l'énergie vitale : MUDRA et BANDHA, pour atteindre l'état de méditation : DHYANA et enfin la réalisation de l'état d'unité : SAMADHI.



Extraits : I.64 "La réalisation vient à celui qui est constamment engagé dans la pratique yogique. Comment viendrait-elle à l'inactif? Ce n'est pas simplement en lisant les traités que la perfection en yoga peut naître."



 

 

   

  Accueil - Contact

Partager cet article

Repost 0
Published by Allin - dans Textes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : centre de yoga et ayurveda
  • centre de yoga et ayurveda
  • : le centre de yoga-ayurvéda- jyotish propose des activités toutes basées sur le bien être, l'amélioration de sa santé, la connaissance de soi, le développement personnel, la quête de sens, la spiritualité. Toutes ces activités se font soit en cours collectif, individuel, entretien, consultation, atelier, retraite, dans des locaux spécialement aménagés dans un cadre de verdure.
  • Contact

Texte Libre

 Page d'accueil        
     

 

            PRÉSENTATION   

 

³Hatha-Yoga, Raja-Yoga  (FIDHY, IFY, FNEY)

³Adyathma-Yoga

³Textes traditionnels 

³Présentation de l'Enseignant

 

 

 

        ACTIVITÉS DU CENTRE DE YOGA - HORAIRES - TARIFS 
 

  YOGA

³ Hatha-Yoga en cours collectifs

³Méditation - Satsang

³ Hatha-Yoga en cours individuel (Sadhana)

 

       

 

      ATELIER MENSUEL

Se transformer intérieurement pour mieux assumer les différents rôles de l'existence

 

³Hatha-Yoga / Raja-Yoga

³Donation

 null  

 

³ Actualités du Centre de Yoga 

 


                                           INFORMATIONS PRATIQUES    

 

³Contact, adresse, photos du centre

 

Texte Libre

Pages